Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DGI LE BLOG

DGI LE BLOG

dgiOverBlog est un vecteur indépendant et libre de communication du web qui a pour objectif de rédiger et publier des informations diverses et variées, faits et événements : artistiques, sportifs, gastronomiques, aventures, etc. essentiellement sur La Rochelle et CDA, mais aussi La Nouvelle Aquitaine et sans limite géographique. 100 % non lucratif.

Publié le par Diffusion Gestion Information


La mémoire indélébile d'un quartier by

dgiOverBlog

 

Les espaces boisés du Domaine Eugène Delacroix

 

Le service espaces verts de la ville et les riverains inquiétés par la mort de nombreux végétaux...

 

L’Ingénieur Paysagiste de la Ville de La Rochelle D. Mathis a communiqué qu’elle avait constaté - avant la publication de l’article de notre blog du jeudi 4 août 2016 (lien ci-dessous) - que de nombreux arbres étaient morts parmi les jeunes plantations effectuées par le pépiniériste angoumois missionné par le Groupe Pichet, notamment les 9 arbres situés à l’ouest des riverains de la rue Eugène Delacroix, mais aussi quelques autres végétaux plantés dans le bois classé sud. Les surfaces engazonnées  à la fin du printemps ont du mal à transformer la couleur terreuse en tapis vert. 

Le défaut d’arrosage doit y être pour beaucoup, il faut en convenir.

Considérant que les plantations autour des noues sont prévues sans doute en octobre-novembre 2016, l'ingénieur de la ville garde l’espoir de voir ces remplacements d'arbres s’effectuer à cette même époque.

D'autre part, des arbres n’ont pas encore été élagués, cet élagage devrait être réalisé avant la fin de l'année.

Un constat plus global doit être réalisé avant la fin septembre 2016.

Sans précision de date, les végétaux morts seront donc remplacés en automne 2016.

 

Remerciements à l'Ingénieur Paysagiste de la Mairie de La Rochelle, Madame Dominique Mathis, pour sa vigilance et son suivi. 

 

 

Des bancs pour agrémenter l'espace boisé sud (protégé) 

En accord avec la ville, des bancs devaient être installés en juillet selon des emplacements négociés en juin 2016.

Le pépiniériste informe que ces bancs seront mis en place suivant le plan prévu, courant septembre 2016.

 

Les végétaux plantés tardivement et sans arrosage, n'ont pas permis d'obtenir un paysage vraiment verdoyant pour l'été 2016
Les végétaux plantés tardivement et sans arrosage, n'ont pas permis d'obtenir un paysage vraiment verdoyant pour l'été 2016

Les végétaux plantés tardivement et sans arrosage, n'ont pas permis d'obtenir un paysage vraiment verdoyant pour l'été 2016

Document complémentaire produit par le Service des Espaces Verts de la Mairie de La Rochelle

Document complémentaire produit par le Service des Espaces Verts de la Mairie de La Rochelle

“Les affaires interminables sont celles
où il n'y a pas de difficultés.”

Napoléon Bonaparte

Voir les commentaires

Publié le par Diffusion Gestion Information


La mémoire indélébile d'un quartier by

dgiOverBlog

Un coup raté !

Le brise-vue arboré

a bien triste mine... 

 

MORTS AVANT DE VIVRE !

Ils ont été demandés, ils ont été promis, puis plantés, aujourd'hui visiblement ils sont tous morts les 9 arbres qui serviront de brise-vue si on s'applique à faire ce qu'il faut et faire afin qu'ils puissent vivre et se développer favorablement et le plus vite possible.

Situé dans le virage de la voie d'accès par la rue Eugène-Delacroix, (entre les murs séparatifs des jardins des 17bis et 17ter et le bâtiment A3), le brise-vue d'arbres a été réalisé afin d'éviter les vis-à-vis lorsqu'ils arriveront à une certaine maturité.

Les raisons ne nous ont pas encore été données, manque de rigueur certainement, l'absence de résultat est là, ces arbres devaient être plantés en novembre 2015, le pépiniériste ne les a planté qu'en avril 2016 (voir publication, 1er lien ci-dessous).

Faut-il rappeler que les trois cèdres plantés le 31 mars 2016 puis remplacés le 13 avril 2016 pour une raison de hauteur insuffisante (1,70 m plutôt que 4 mètres convenus à la plantation) avaient présenté des signes de faiblesse une première fois dès la fin avril (voir publication, 2e lien ci-dessous).

Notons aussi que l'entretien et surtout l'arrosage ne sont pas faits, la pelouse semée est devenue sèche. Dans la partie arborée Sud (où les nouveaux végétaux plantés en avril aussi, sembleraient suivre le même chemin que ceux de l'espace arboré Est) la pelouse n'a pas du tout poussé par cette absence d'arrosage, les graines sont restées intactes à la surface de la terre depuis la semence.

De la fenêtre des riverains, le premier plan n'est pas verdoyant comme prévu, là, c'est déjà l'hiver en été et nous sommes le jeudi 4 août 2016 / Photo DGI-AG

De la fenêtre des riverains, le premier plan n'est pas verdoyant comme prévu, là, c'est déjà l'hiver en été et nous sommes le jeudi 4 août 2016 / Photo DGI-AG

Nuisances environnementales pour les riverains

Ce blog n'a pas la vocation de critiquer, ni de juger les faits, il ne fait que constater des déficiences qui nuisent à l'environnement des riverains concernés, ça n'a échappé à personne, les riverains ont été contraints de supporter un permis de construire déraisonnable, ce blog en est le témoin. Rien de dramatique dira-t-on, mais cela s'ajoute à combien d'autres déceptions liées à la réalisation du programme immobilier du Domaine Eugène Delacroix à La Rochelle qui n'a malheureusement pas résolu tout ses problèmes.

 

Une année de perdue

Les riverains impactés souhaitent maintenant que ces 9 végétaux soient replantés dans les meilleurs délais, sachant que la Sainte-Catherine (fin novembre) est une période très conseillée pour la réussite des plantations*.

 
* Célèbre est le dicton : « à la Sainte Catherine, tout bois prend racine » ! Fêtée le 25 novembre cette journée devrait permettre au jardinier n'importe quelle plantation sans risque et avec l'assurance d'une réussite parfaite.

Dans le dicton, il s'agit bien « de bois qui prend racine », par extension on peut en déduire que les anciens avaient remarqué qu'aux environs de cette date, les boutures ligneuses avaient beaucoup de chances de reprises.

De leurs fenêtres, les riverains n'ont pas eu le panorama verdoyant qu'ils espéraient obtenir dès le printemps 2016 et n'ont pas vu apparaître le moindre brin d'herbe en été (3e photo) / Photos DGI-AG 4/08/2016
De leurs fenêtres, les riverains n'ont pas eu le panorama verdoyant qu'ils espéraient obtenir dès le printemps 2016 et n'ont pas vu apparaître le moindre brin d'herbe en été (3e photo) / Photos DGI-AG 4/08/2016
De leurs fenêtres, les riverains n'ont pas eu le panorama verdoyant qu'ils espéraient obtenir dès le printemps 2016 et n'ont pas vu apparaître le moindre brin d'herbe en été (3e photo) / Photos DGI-AG 4/08/2016

De leurs fenêtres, les riverains n'ont pas eu le panorama verdoyant qu'ils espéraient obtenir dès le printemps 2016 et n'ont pas vu apparaître le moindre brin d'herbe en été (3e photo) / Photos DGI-AG 4/08/2016

“Celui qui te conseille d'agrandir la plantation
ne t'aidera pas à la cultiver.”

Proverbe téké

Voir les commentaires

Publié le par Diffusion Gestion Information

 

 

L'Info CoupdeCœur de l'été 2016

R   E   P   O   R   T   A   G   E        D   G   I

 

L'été est la saison des vacances, de l'évasion et du lâcher prise. Pour vous informer, le blog DGI publie ce reportage en guise de coup de cœur pour un Artisan-Glacier différent des autres. Passion, savoir-faire, talent, explications.

 

Voyage

au paradis des saveurs glacées

 

A deux pas de la plage, au cœur du site du port des Minimes, La Rochelle-Sud, se trouve un endroit devenu incontournable pour voyager au paradis des saveurs glacées : Ancien élève de chez Lenôtre, par Gérard Taurin, chef glacier de cette prestigieuse maison, Tonton Maboule, est un artisan glacier qui vibre avec la passion d’un métier, le goût du travail bien fait et se positionne en permanence à la recherche de l’excellence. Imagination, envie, poésie, mathématiques, rigueur et savoir-faire sont les mots clés de Tonton Maboule.

Tonton Maboule, un artisan glacier unique et pas comme les autres… A La Rochelle-Sud : Plage des Minimes et Aytré-Plage
A La Rochelle-Sud, Les Minimes, une boutique et une terrasse au service de vos émotions...

A La Rochelle-Sud, Les Minimes, une boutique et une terrasse au service de vos émotions...

Fabrication maison

SORBETS  "PLEIN FRUIT"  AU  SUCRE  BIO

sans conservateur,  sans colorant,  sans arôme artificiel

Tonton Maboule, un artisan glacier unique et pas comme les autres… A La Rochelle-Sud : Plage des Minimes et Aytré-Plage

Tonton Maboule au service des gourmands

Au milieu d’une équipe aussi givrée que lui, Tonton Maboule provocateur d’émotions, vous propose son univers gourmand et son savoir-faire, il a compris le désir de chacun et sait s’adapter à la demande du consommateur, son humeur et son humour – comme les glaces – font craquer petits et grands.

Même si le plus difficile est de choisir, grâce aux conseils de Tonton Maboule et de son équipe, vous ne resterez pas bouche bée devant le choix important des produits proposés.

L'humeur et l'humour de Tonton Maboule sont toujours au rendez-vous, même si toutefois le soleil n'est pas là.

L'humeur et l'humour de Tonton Maboule sont toujours au rendez-vous, même si toutefois le soleil n'est pas là.

Tonton Maboule Plage / Aytré (au sud de La Rochelle)

Face à son succès, Tonton Maboule a ouvert un nouveau point de dégustation à Aytré-plage avec vue sur mer. Cette plage est située sur la baie de Godechaud, jalonnée par une longue plage de sable que longe en léger retrait une dune peu élevée.

La boutique "Tonton Maboule Plage" est située à Aytré sur un site propice à l'évasion et au bien-être
La boutique "Tonton Maboule Plage" est située à Aytré sur un site propice à l'évasion et au bien-êtreLa boutique "Tonton Maboule Plage" est située à Aytré sur un site propice à l'évasion et au bien-être
La boutique "Tonton Maboule Plage" est située à Aytré sur un site propice à l'évasion et au bien-être

La boutique "Tonton Maboule Plage" est située à Aytré sur un site propice à l'évasion et au bien-être

Une plage animée

"Aytré-Plage bouge l'été" (6e édition), des moments de partage et de convivialité...

Pendant l'interruption des travaux du littoral, la Ville d’Aytré met actuellement en œuvre le développement du secteur touristique de la baie de Godechaud (activités et animations).

La Ville d'Aytré propose un programme varié pour tous ! Nombreuses activités sportives, des moments festifs (concerts, danse), concerts face à la mer tous les vendredis, des moments de détente (plage, cabanes, restauration, dégustations, jeux), Fête de la mer, Feu d'artifice...

 

Pour en savoir plus :

Site web : www.aytre.fr 

Facebook : ville.aytre

Point Info Parc de Godechaud, Aytré-Plage.

 

AUTOMOBILES : Parkings à proximité

AUTOBUS : Lignes 1, 16, 17 et 19

TRAINS : Ligne La Rochelle-Rochefort (Gare à proximité immédiate Aytré-Plage)

Des produits originaux et naturels

pour le plaisir des papilles     

 

Grâce à un laboratoire de production intégré à son espace gourmand, la fabrication « maison » des sorbets et des crèmes glacées est bien à la hauteur des exigences d’une clientèle à la recherche de plaisirs, d’exotisme et d’évasion.

Sorbets ou crèmes glacées, les délices que vous propose Tonton Maboule vous sont présentés sous différents formats et textures, en coupe ou en cornet-gaufrettes craquantes (également en boîte à emporter).

Selon la saison et l’inspiration de Tonton Maboule, c’est 150 saveurs différentes qui tournent au fil de la saison dont plus de 24 sont proposées sur place ou à emporter, des parfums classiques, originaux, exotiques, nouveaux, voire surprenants.

Une organisation sur deux files permet d’éviter le temps d’attente.

 

Tonton Maboule réalise depuis plusieurs années son propre univers de saveurs et de couleurs, c’est ainsi qu’ont vu le jour, les sorbets Pineau des Charentes, Ananas-citron vert ou nectarine, des crèmes glacées au yaourt marbré de coulis de citron vert, Pipas caramélisés, Rhum-raisin, Abricot romarin, Menthe isa, Pistache pâtissière, Milkshake, Granités maison, etc. etc.

Les nouvelles arrivées en 2016, la gamme de sorbets au Yuzu, le Kalamansi et la plombière ressuscitée.

Tonton Maboule, un artisan glacier unique et pas comme les autres… A La Rochelle-Sud : Plage des Minimes et Aytré-Plage
Tonton Maboule, un artisan glacier unique et pas comme les autres… A La Rochelle-Sud : Plage des Minimes et Aytré-Plage
24 saveurs différentes sont proposées sur place ou à emporter
24 saveurs différentes sont proposées sur place ou à emporter

24 saveurs différentes sont proposées sur place ou à emporter

 

Pour le régal des papilles Tonton Maboule a créé une gamme de sorbets au "sucre bio" plein fruits et de légumes naturels sans poudre, sans colorant, sans arôme artificiel et sans conservateur.

 

Tonton Maboule désaisonnalise la vente de ses produits artisanaux

Le temps d’un été, en avant, en arrière saison et même en hiver (à Noël par réservation en ligne), les rochelais et les touristes ne s’y trompent pas lorsqu’ils souhaitent vivre un grand moment de bonheur gustatif et sensoriel.

 

Les spécialités de Noël de Tonton Maboule : vérines, vacherins, soufflés, dômes, desserts entremets glacés, bûches, macarons glacés et bouchons.

 

Une "note d’excellence" pour Tonton Maboule   

Oui, à en croire les plateformes d’avis en ligne sur le web, grâce aux notations des clients Tripadvisor : Tonton Maboule est au Top 10 national (7e meilleur Glacier de France).

Tonton Maboule est donc un Artisan glacier qui n’a rien à envier aux autres glaciers et mérite effectivement « une note d’excellence » et, si en plus le soleil est au rendez-vous, au comptoir, en salle ou en terrasse, vous passerez un moment inoubliable.

Tonton Maboule, un artisan glacier unique et pas comme les autres… A La Rochelle-Sud : Plage des Minimes et Aytré-Plage
Tonton Maboule, un artisan glacier unique et pas comme les autres… A La Rochelle-Sud : Plage des Minimes et Aytré-Plage

 

 

Où trouver Tonton Maboule ?

 

 

 

Tonton Maboule Les Minimes / La Rochelle-Sud

48, avenue du Lazaret, Galerie Marchande des Minimes – 17000 La Rochelle

05 46 43 89 81 / 06 63 56 11 22 • Email : tontonmaboule.contact@gmail.com

Site web : tontomaboule.fr        

 

Tonton Maboule Plage / Aytré

Plage Nord de la baie de Godechaud (près de la gare SNCF, ligne La Rochelle-Rochefort)

 

 

Tonton Maboule est ouvert de mars à octobre de 13 à 19 heures

(Juillet-août de 13 à 23 heures)

PARKINGS A PROXIMITE

 

Pour votre bien-être et votre plaisir, Tonton Maboule, ça vaut le détour !

 

 

Fêtes de fin d’année du 15 au 31 décembre de 14 à 19h30

(Vente de Buches et Glaces de Fêtes en ligne)

 

 

Les photos présentées sur ce blog sont protégées ©,

merci de ne pas les utiliser sans l'autorisation de l'auteur.

 

Reportage, rédaction, prises de vues© et publication : dgiOverBlog

AG.2016 - Email : andgir17@gmail.com

 

“Un bon acteur sait mettre de l'émotion dans l'action
et de l'action dans l'émotion.”

Max Léglise

Voir les commentaires

Publié le par Diffusion Gestion Information

DERNIERE MINUTE !

La mémoire indélébile d'un quartier by

dgiOverBlog

 

D E N S I F I C A T I O N    U R B A I N E    A    L A   G E N E T T E

 

Rumeur appelant à la vigilance !

 

La Genette est toujours la cible des promoteurs qui ne se posent pas de question sur les conséquences incontestables de la densification urbaine.

La période des vacances est toujours favorable pour afficher une demande de permis de construire à l'insu des riverains qui - c'est normal - sont (ou ont l'esprit) "en vacances", les mois de juillet/août passent vite et ne laissent pas le temps aux citoyens de réagir efficacement.

 

Une rumeur évoque un autre permis de construire en cours à La Genette, l'affichage s'effectuerait vers le 1er juillet 2016 ?

 

• Rue Général Dumont 

Secteur des N° 8/12, rue Général Dumont, R+3 / 9 logements (25 habitants estimés)

 

Alertés ce 26 juin 2016, nous ne possédons pas à ce jour d'informations vraiment précises concernant ce projet immobilier.

A noter aussi que deux autres projets sont en cours d'étude rue Général Dumont.

Les habitants du quartier de La Genette restent très vigilants par rapport à plusieurs projets immobiliers qui pourraient se rajouter aux autres comme les deux plus importants : Le Domaine Eugène Delacroix (Groupe Pichet) et Cour des Arts (Kaufman & Broad) pour ne citer qu'eux.

Le constat est évident, les derniers prévenus sont les riverains concernés.

Informations à vérifier.

 

 

Bonnes Vacances

à tous

pour oublier tout

(ou presque) !

Flash info : Permis de construire en cours à La Genette ?

“Rumeur :
le plus vieux média du monde.”

Jean-François Revel

Voir les commentaires

Publié le par Diffusion Gestion Information

 


La mémoire indélébile d'un quartier by

dgiOverBlog

 

S U P E R D E N S I F I C A T I O N I N F O S

 

Les raisons des places de stationnement qui se raréfient à La Rochelle. Explications

 

Les raisons sont nombreuses pour expliquer le manque de place pour stationner. Aujourd'hui, il faut se déplacer, aller vite, être à l'heure, ne dépendre le moins possible des autres, etc. La densification de certains quartiers (La Genette est un exemple), les habitants n'utilisent pas leur garage* lorsqu'ils en possèdent un, certains riverains n'ont pas de raison suffisante d'avoir une automobile (retraités, inactifs...), certains foyers ont deux à trois véhicules, aussi, les pistes cyclables réduiraient sérieusement le nombre de parkings...

*Une grande partie des maisons n'ont pas de garage ; les riverains doivent stationner sur la voie publique ou se séparer de leur véhicule.

 

Vive le vélo, oui mais…

 

Développement des pistes cyclables et densification

Effectivement, le vélo est pratique, agréable, facile à garer, non polluant, rapide, excellent exercice physique, etc. La Rochelle fait partie du peloton de tête des villes françaises qui utilisent le plus le vélo avec 10 % de déplacements effectués en deux roues. La Rochelle a montré la voie avec les fameux vélos jaunes en libre service. L’actuelle municipalité a placé le vélo au centre de ses préoccupations. 200 000 euros seront consacrés au développement des pistes cyclables, seulement voilà, créer des nouvelles pistes cyclables nécessite une réflexion profonde face aux automobiles qui, qu’on le veuille ou non sont utiles à la mobilité des citoyens. A cette question s'associe celle de la densification urbaine avec l'augmentation d'un grand nombre de véhicules dans certains quartiers comme celui de La Genette qui est un exemple actuellement*. Il faut savoir aussi qu'aujourd'hui, lorsqu'on construit des logements on ne prévoit plus de parking extérieurs (visiteurs) et qu'un seul parking résident est prévu alors que certaines familles possèdent deux, voire trois automobiles.

*Lire les articles précédents.

 

Une piste cyclable est une voie propre aux cyclistes, spécialement dédiée à eux seuls.

Une piste cyclable est une voie propre aux cyclistes, spécialement dédiée à eux seuls.

 

Les services de la Ville de la Rochelle étudient actuellement la réalisation d'une piste cyclable rue du Pas-des-Laquais et avenue Aristide-Briand, qu'en est-il au juste...

 

Pour les uns « Les pistes sont un levier pour mettre d'autres Rochelais sur le vélo ».

Pour d’autres "Les pistes freinent les déplacements, offrent moins de souplesse et pénalisent les gens qui vont travailler à vélo ».

 

Vaste débat vous en conviendrez. La vision de chacun a toute son importance et nécessite une grande attention, les usagers sont bien-sûr concernés et ont eux aussi leur mot à dire.

 

 

 

SOURCE LETTRE DE LA GENETTE du 17 juin 2016   

Modification et rejet du projet

Une deuxième réunion de présentation "à certains riverains" du projet modifié de piste cyclable à double sens, a de nouveau été rejetée.

Au lieu de supprimer tout le stationnement sens La Rochelle/Lagord, la ville a présenté un projet* sauvant 52 places sur les 82 supprimées dans le premier projet.

 

*Nous ne connaissons pas à ce jour le contenu précis du projet initial ni de ses modifications.

 

 

Les principales causes de refus des habitants en 6 points : 

 

  1. Faut il dépenser tant d'argent pour une piste qui met à mal le bien vivre des riverains ?
  2. La piste est elle utile eu égard au tout petit nombre de cyclistes qui utilisent cet axe ?
  3. Pourquoi pas une bande cyclable élargie en rognant sur des trottoirs très larges ?
  4. Les garages existants sont issus de constructions anciennes, et plus adaptés aux nouveaux véhicules (trop petits)
  5. Les employés du bâtiment du Conseil Départemental (annexes), n'utilisent pas tous les parkings intérieurs, préférant stationner sur la rue ou dans le parking du tennis.
  6. Le Conseil Départemental aurait refusé toute utilisation de son propre parking aux habitants voisins, et, de toutes façons, les habitants sont très réticents, à devoir s'y stationner (trop loin de chez eux).

 

 

"Réflexion, implication et volonté d'action"

 

Des questions restent posées ?

 

Pourquoi réaliser une piste cyclable de 3 mètres de largeur en supprimant tout un côté de stationnement sans concertation avec les riverains, sans solution de remplacement pour le stationnement des véhicules ?

Pourquoi supprimer un côté de stationnement alors qu'il y a déjà des problèmes ! Aucun parking n'a été prévu pour la Maison de la Charente Maritime, et puis l'arrivée des nouveaux résidents du Domaine Eugène Delacroix (182 logements) va occasionner un véritable étouffement du secteur ?

Pourquoi donc et encore compliquer la vie des riverains en générant des nouveaux problèmes ingérables ajoutés à la sur densification d’une partie de ce secteur ?

 

Chassés d'un endroit - par logique - les véhicules se stationnent dans un autre endroit, ce sont les voies de traverse déjà envahies qui en subiraient les conséquences, l'exemple est concret dans le quartier de La Genette.

 

 

Quelle différence y a-t-il entre

une bande cyclable et une piste cyclable ?

 

Une bande cyclable est une voie réservée aux cyclistes, faisant partie intégrante de la voie à laquelle elle est accolée (route ou trottoir). Elle est délimitée par des bandes jaunes peintes au sol. La signalisation peut être complétée par des pictogrammes « vélo » et des flèches indiquant le sens de circulation.


Une piste cyclable est une voie propre aux cyclistes, spécialement dédiée à eux seuls. Elle est matériellement isolée des voies de circulation des véhicules motorisés, et distincte des trottoirs en ville.

Les places de stationnement se raréfient à La Rochelle

 

 

Ramer ou pédaler ?

 

Pour résumer la situation, les rochelais vont devoir

ramer pour trouver une place à leur indispensable automobile ?

ou bien

se séparer de leur véhicule à quatre roues et utiliser la bicyclette

 

 

Ce blog donne un avis, interroge et laisse à réfléchir

 

...et vous ?  Participez, prenez la parole...

N'hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires ci-dessous ou

adressez un e-mail au blog : dgi.blog-infos@sfr.fr

 

Merci à ceux qui participent à la vie de ce blog ou qui directement

ou indirectement nous communiquent des messages de soutien.

 


La mémoire indélébile d'un quartier by

dgiOverBlog

L'important n'est pas de convaincre,
mais de donner à réfléchir.

Bernard Werber

Voir les commentaires

Publié le par Diffusion Gestion Information

Le coup de cœur de

dgiOverBlog

 

 

PORT ATLANTIQUE LA ROCHELLE-PALLICE

 

Journée Port Ouvert – Dimanche 12 juin 2016

 

Le Grand Port rochelais ouvre ses portes

 

Comme chaque année, le deuxième dimanche de juin, Port Atlantique La Rochelle ouvre ses portes le temps d’une journée : la 6ème édition de la Journée Port Ouvert se tiendra donc le dimanche 12 juin prochain.

 

Découvrir ou redécouvrir les activités portuaires, rencontrer les professionnels qui y opèrent au quotidien, comprendre leurs métiers et leurs activités, arpenter les quais et visiter des navires... le Port vous ouvre grand ses portes !

LA ROCHELLE : La 6e  édition de la Journée Port Maritime Ouvert se tiendra le dimanche 12 juin 2016
LA ROCHELLE : La 6e  édition de la Journée Port Maritime Ouvert se tiendra le dimanche 12 juin 2016
 

• Le Port par les professionnels

Depuis la toute première édition en 2011, ce sont les professionnels du Port qui accueillent le public, les renseignent et les orientent en toute convivialité.

Cette année encore, ils proposent de nombreuses visites :

Les visites du Port par la mer ou en bus, et depuis l’an dernier, la visite historique du bassin à flot en bateau permettant d’approcher les alvéoles de la base sous-marine ;

La visite du quai Lombard, terminal céréalier du Port ;

La possibilité de visiter de nombreux navires de services portuaires et de l’Etat, dont la Cap d’Aunis, navire de dragage du Port, le Baliseur Océanique Gascogne, la vedette de sauvetage SNS144 de la SNSM, le bateau-école Aunis II de l’Ecole des Douanes avec la Brigade de Surveillance Nautique, une pilotine des pilotes, les vedettes des lamaneurs, un remorqueur portuaire de Boluda, la vedette de la Gendarmerie Maritime ainsi que le Plonplon avec, à son bord, lescaphandriers, et bien d’autres embarcations... ;

La nouvelle vigie, « tour de contrôle » du Port sera visitable par petits groupes de 10 personnes maximum ; inscriptions préalables obligatoires avant le 3 juin à l’accueil de la Maison du Port, 141 boulevard Emile Delmas à La Rochelle ;

Comme l’an dernier, il sera possible d’accéder en haut du silo du centre de broyage Eqiom (66 mètres) pour admirer le point de vue exceptionnel sur le domaine portuaire, le quartier de La Pallice et l’île de Ré.

 

• Des temps forts incontournables

La parade nautique, dès 11h30, réunit une grande partie des navires et vedettes ouverts à la visite ;

La démonstration de sauvetage en mer avec le concours de la Société Nationale des Sauveteurs en Mer (SNSM) et de l’hélicoptère de la Marine Nationale à 17h dans l’avant-port.

 

• Ouverture exceptionnelle d’une partie du Pôle de Réparation et de Construction Navale de 14h à 16h30

En escale technique dans l’une des formes de radoub du Port, l’Hermione pourra à cette occasion être approchée mais non visitée.

Seront présents : l’association Hermione La Fayette pour évoquer la vie à bord et les prochaines escales, ainsi que le Pôle Refit La Rochelle et Yacht Concept, qui assure la maîtrise d’œuvre du refit de la frégate.

Trois entreprises du Pôle de Réparation et de Construction Navale présenteront leurs activités : AIS-Elec (électricité navale), Lecamus (chaudronnerie) et SETA (peinture et traitement de surface).

Possibilité également de découvrir les activités de la Subdivision de Phares et Balises au sein même de leur établissement ; les formations proposées par le lycée régional d’enseignement maritime et aquacole de La Rochelle y seront présentées.

 

• Et toujours des rencontres très appréciées...

La découverte du poste de commande de l’écluse ;

La présentation de l’activité céréalière par Sica Atlantique, de l’outillage des manutentionnaires Bolloré Ports et F.A.S.T, du transport routier par le groupe Sarrion... ;

Installée cette année dans l’ancienne capitainerie, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) présente deux expositions « Laisses de mer, un milieu vivant» et « Limicoles de Charente-Maritime », et propose de découvrir le monde mystérieux des oiseaux du Port à l’aide de longues-vues.

 

• D’autres expositions

Dans le hall de la Maison du Port, la maquette grand format du Port (35 m²) et l’exposition de photos « Brunantes au Port » signées Marie Monteiro ;

L’exposition historique « D’un bassin à un Port » détaille en vingt panneaux thématiques et à partir de photos prises sous le même angle à des époques différentes, comment le Port s’est progressivement métamorphosé, depuis le bassin de La Pallice pour devenir Port Atlantique La Rochelle ;

Le Musée Maritime présente des maquettes de navires ;

L’association Parole de Rochelais propose une exposition autour de la conception de la fresque du blockhaus du parking de la Maison de Port.

 

• Des animations pour les plus jeunes...

Les familles peuvent participer au « Défi familles» et tester leurs connaissances sur le Port dans un jeu interactif animé par l’E.C.O.L.E de la Mer.

Pour les plus jeunes, un atelier de dessin « Dessine-moi l’Océan » est animé par le Comité de Quartier de La Pallice et un jeu interactif « T’es qui toi ? » leur présente les métiers portuaires.

Sous les conseils des lamaneurs, les plus jeunes peuvent aussi devenir des pros du lamanage grâce aux « lancés de touline ».

 

• Mais aussi...

Ce jour-là, les pêcheurs seront autorisés à s’adonner à leur pratique favorite devant l’ancienne capitainerie et au bassin à flot.

Aires de pique-nique et espaces de restauration permettront à tous de profiter pleinement de cette journée en compagnie d’une fanfare qui sillonnera le Port tout au long de la journée.

Accès par la Maison du Port, 141 boulevard Emile Delmas à La Rochelle.

 

Le programme complet :    Voir ci-dessous.

 

Il est préférable d’emprunter le boulevard Denfert-Rochereau

(l’est du boulevard Delmas étant inaccessible le dimanche matin en raison du marché).

 

Plan d’accès disponible sur le site internet : www.larochelle.port.fr

Contact public : accueil de la Maison du Port

 

- Tél. : 05 46 00 53 60

- site internet : www.larochelle.port.fr

- Mail : contact@larochelle-port.eu

- Facebook : https://www.facebook.com/portatlantique.larochelle

- Twitter : https://twitter.com/_palr_

Programme détaillé, cliquer pour agrandir.  (2016)

Programme détaillé, cliquer pour agrandir. (2016)

Pour agrandir le plan du site à visiter cliquer sur l'image (2016).

Pour agrandir le plan du site à visiter cliquer sur l'image (2016).

Port Atlantique La Rochelle

 

Le 6e Grand Port Maritime français

Seul port en eau profonde de la façade atlantique, Port Atlantique La Rochelle est le 6e Grand Port Maritime français avec 6 terminaux (276 ha de domaine terrestre), totalisant 4 475 mètres de quais reliés au réseau ferré national. Les îles de Ré et Oléron confèrent aux navires un accès protégé et rapide (45 minutes de pilotage). Avec un trafic total 2015 de 9 809 943 tonnes, dont 4,4 millions de tonnes de céréales, 2,8 millions de tonnes de produits pétroliers raffinés, un trafic de vracs agricoles de près de 820 000 tonnes et plus de 760 000 tonnes de produits forestiers, Port Atlantique La Rochelle est le 1er port français pour l’importation de produits forestiers et de pâte à papier et le 2e port français pour l’exportation des céréales.

 

“Gutenberg n'a pas attendu le développement du marché du livre
pour inventer l'imprimerie.”

Nicole Notat

Voir les commentaires

Publié le par Diffusion Gestion Information


La mémoire indélébile d'un quartier by

dgiOverBlog

 

S U P E R D E N S I F I C A T I O N

 

Invasion

à La Genette !

 

Plus rien ne sera comme avant !

Deux diplodocus* immobiliers terminent leurs programmes au Nord-Ouest du quartier de La Genette à La Rochelle. Comment a-t-on pu laisser faire cela. Il ne fallait pas être devin - au moment où ont été acceptés les deux permis de construire - et imaginer ce qu'il adviendrait des petites rues du quartier : Victor Hugo, Eugène Delacroix, Agrippa d'Aubigné, Tunis, Jules Ferry et combien d'autres qui commencent à constater que les places de stationnement se font de plus en plus rares depuis le début de l'année 2016. Qu'en sera-t-il lorsque Les programmes du Domaine Eugène Delacroix et de La Cour des Arts seront occupés par leurs résidents (à partir de l'été 2016 pour Le Domaine Eugène Delacroix et début d'année 2017 pour La Cour des Arts).

Dans le vocabulaire de la municipalité il y a le mot "apaisement", c'est peut-être un vœu pour les élus, les citoyens eux sont plutôt agacés par cette situation. C'est peu de temps avant sa sortie que la municipalité précédente a signé les deux permis de construire sans se soucier du nombre de véhicules qui étoufferaient les rues intermédiaires enclavées entre les deux programmes immobiliers de La Genette Nord-Ouest en plus des nouveaux logements qui ont été construits depuis 2014. Le projet "Magellan" de la rue de Missy lui, serait-il définitivement éteint dans l'état où il avait été présenté ?

*L'image du Diplodocus correspond à une époque très lointaine d'animaux géants qui prenaient beaucoup de place, écrasaient tout sur leur passage et ne se rendaient pas compte qu'ils étaient décalés par rapport à l'environnement qu'ils voulaient conquérir sur la planète terre. A cette époque, il n'y avait pas d'administration municipale pour les assister, il n'y avait pas non plus d'intérêts financiers.

 

Les rues prises dans l'étau des deux programmes : Groupe Pichet et Kaufman & Broad...

Lorsque l'on découvre le plan de quartier ci-dessous, on remarque immédiatement les deux masses immobilières : A pour Le Domaine Eugène Delacroix (Pichet) et B pour La Cour des Arts (K&B), la distance entre les deux programmes est de 300 mètres en passant par la rue Victor Hugo dont les résidents découvrent déjà les méfaits consécutifs à ces constructions réalisées évidemment à leur insu.

 

Les voies concernées de la Zone "Delacroix/Cour des Arts"

RUE EUGENE DELACROIX. Honneur encore à la "rue Eugène Delacroix" qui a été la première rue impactée par le programme immobilier du Groupe Pichet "Le Domaine Eugène Delacroix" (nombreux articles sur ce blog démontrent les nuisances que cette rue a subies et va devoir accepter encore).

RUE VICTOR HUGO. La rue Victor Hugo est la principale rue prise dans l'étau des deux programmes immobiliers Pichet et K&B (A et B sur le plan ci-dessous). Les rues étant encombrées à proximité des deux programmes vont obliger les riverains à se garer ailleurs, sauf que, là encore, la rue Victor Hugo est aussi et déjà saturée.

LES RUES BOUGEREAU, AGRIPPA D'AUBIGNE, JULES FERRY, VOLTAIRE, MONTGOLFIER, MISSY, TUNIS, BRIQUETTERIE, TESSEREAU, MICHELET ET MONTMIRAIL. Ces rues sont prises elles aussi dans l'étau et vont devoir accepter les méfaits de la superdensification de La Genette.

LES AVENUES : EDMOND GRASSET, ARISTIDE BRIAND, COLIGNY et GUITON. Les trois avenues vont devoir absorber elles aussi les véhicules supplémentaires en question.

Cette superdensification occasionne donc des changements et des bouleversements dans les habitudes des citoyens du quartier de La Genette "Zone Delacroix/Cour des Arts" voire encore plusieurs autres rues. Merci encore aux principaux acteurs et responsables pour cette superdensification. A suivre.

Plan de la partie du quartier de La Genette "Zone Delacroix/Cour des Arts" dont les rues vont subir progressivement une asphyxie par les véhicules des deux nouveaux programmes immobiliers. (Plan DGI.06.2016)

Plan de la partie du quartier de La Genette "Zone Delacroix/Cour des Arts" dont les rues vont subir progressivement une asphyxie par les véhicules des deux nouveaux programmes immobiliers. (Plan DGI.06.2016)

Les chiffres estimés :

2 programmes immobiliers,

350 logements, 800 habitants et

550 véhicules supplémentaires

Les élus de l'époque avaient-ils pris conscience de ces chiffres ou bien seulement ceux des retombées du foncier à La Rochelle ?

 

Le Domaine Eugène Delacroix : livraison en juillet 2016

182 logements, environ 500 habitants et

300 véhicules pour moins de 200 parkings prévus

 

La Cour des Arts : livraison à avant le printemps 2017

155 logements, environ 400 habitants et

250 véhicules pour moins de 180 parkings prévus

 

(Informations à confirmer)

 

 

La rue Eugène Delacroix

fortement saturée

depuis janvier 2016

 

La rue Eugène-Delacroix (encore elle) prend "déjà" de plein fouet le surplus des véhicules des résidents du Domaine Eugène Delacroix qui ne savent pas où se garer, principalement le soir et surtout les jours fériés (voir la photo ci-dessous). En effet, avec un seul parking par logement avec l'absence de parkings visiteurs au sein du domaine, il est difficile pour les résidents du Domaine Eugène Delacroix de stationner sans emprunter les places rarement disponibles rue Eugène Delacroix et le trottoir d'en face est occupé par des véhicules garés à cheval sur celui-ci, les voies Edmond Grasset et Victor Hugo commencent à connaitre le même sort. Les riverains de la rue Eugène Delacroix sont agacés par cette saturation au point même que, les jours où ceux-ci reviennent du supermarché pour débarrasser leurs véhicules se trouvent obligés de se garer en double file en bloquant la rue.

 

Constat : De nombreux foyers possèdent deux véhicules

N'en déplaise à ceux qui s'obstinent à dire qu'il faut prendre les transports en commun, utiliser les  bicyclettes, marcher à pied ou utiliser les véhicules électriques, nombreux sont les foyers qui possèdent deux (voire trois) véhicules par obligation, là vous en conviendrez, avec un seul parking par logement on est bien loin du compte, il va falloir arrêter de faire du forcing en insérant des ensembles immobiliers démesurés dans des quartiers déjà saturés de véhicules en stationnement. Oui, il y a là, une question de bon sens.

182 logements, c'est aussi plus de 250 véhicules qui vont devoir se débrouiller à trouver des places de parkings on ne sait où ? Malheureusement, les parkings sont insuffisants au sein du Domaine Eugène Delacroix et ce sujet va faire débat dès que la globalité des résidents aura pris possession de leurs logements. A ce jour, les résidents de la rue Eugène-Delacroix constatent dores et déjà que leur rue est désormais bien assaillie par les nouveaux résidents du DED qui n'utilisent pas systématiquement le parking qui leur est attribué.

 

Une question de bon sens, mais aussi de civisme.

Comme cela a déjà été dit, on ne peut pas - bien-sûr - interdire aux résidents du Domaine Eugène Delacroix de se garer occasionnellement dans la rue Eugène-Delacroix, par contre, il serait de bon ton que ces derniers utilisent les parkings des sous-sols et les parkings aériens qui leurs sont destinés. Certains locataires (S1 et S2) estiment que le prix d'un parking est trop cher (40 €/mois), d'autres n'aiment pas se garer dans les sous-sols, ils devront faire néanmoins un effort et s'habituer à garer leurs voitures avec celles des autres résidents du Domaine Eugène Delacroix. Les efforts de chacun permettront d'éviter des situations complexes ou peut-être même des conflits.

La rue Eugène Delacroix n'avait "jamais" connu une telle invasion de véhicules, cette photo le démontre.

La rue Eugène Delacroix n'avait "jamais" connu une telle invasion de véhicules, cette photo le démontre.

Est-il trop tard pour trouver des solutions ?

Les conséquences liées au surcroit important de véhicules de la zone Delacroix/Cour des Arts devrait prochainement inviter les riverains du secteur à ouvrir le débat avec les élus de la ville pour essayer de trouver des solutions, mais aussi d'établir une règle qui permettrait dans un très proche avenir d'arrêter de densifier "bêtement" des quartiers étouffés par un urbanisme mal pensé. Le débat va bientôt pouvoir commencer !

 

Prenez la parole...

N'hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires ci-dessous ou

adressez un e-mail au blog : dgi.blog-infos@sfr.fr

Merci à ceux qui participent à la vie de ce blog ou

qui communiquent des messages de soutien.

 


La mémoire indélébile d'un quartier by

dgiOverBlog

“On résiste à l’invasion des armées,
on ne résiste pas à l’invasion des idées.”

Victor Hugo

Voir les commentaires

Publié le par Diffusion Gestion Information


La mémoire indélébile d'un quartier by

dgiOverBlog

 

Aire arborée "situé est" du Domaine Eugène Delacroix

 

Les trois cèdres n'auront

vécu que 20 jours !

 

Situé dans le virage de la voie d'accès par la rue Eugène-Delacroix, (entre les murs séparatifs des jardins des 17bis et 17ter et le bâtiment A3), un brise-vue d'arbres a été réalisé afin d'éviter les vis-à-vis lorsqu'ils arriveront à une certaine maturité.

Seulement voilà, les trois Cèdres plantés le 31 mars 2016 puis remplacés le 13 avril 2016 pour une raison de hauteur insuffisante (1,70 m plutôt que 4 mètres convenus à la plantation) ont présentés des signes de faiblesse dès la fin avril et se présentent désormais morts aux yeux de tous (Photo ci-dessous).

 

Ayant perdu leur aspect verdoyant, les trois Cèdres de 4 mètres "morts" devront être remplacés.

Ayant perdu leur aspect verdoyant, les trois Cèdres de 4 mètres "morts" devront être remplacés.

 

Les raisons sont probablement les suivantes :

 

Un manque d'eau. Les arrosages sont importants à respecter les deux premières années.

• Dès leurs plantations*, le plus grand soin consiste à effectuer des arrosages en apportant aux arbres la quantité d'eau qui leurs est nécessaire pour bien s'implanter.

Les arrosages sont importants à respecter les deux premières années.  Ce sont eux qui permettent à l'arbre de développer son système racinaire, ce qu'il fait avant d'entamer réellement sa croissance.

Juste au moment de la plantation il faut procéder à un arrosage copieux, soit environ 20 litres pour un arbre.

En règle générale, l'année de la plantation, en fonction de la météo, on arrose tous les trois jours et la deuxième année une fois par semaine.

* Les arbres n'auraient pas été arrosés après leur plantation.

 

aussi,

La période de plantation. "A la Sainte-Catherine, tout bois prend racine"...

• N'aurait-il pas été préférable de planter ces arbres en automne, ils auraient bien eu le temps de s'enraciner et comme dit le dicton "A la Sainte-Catherine, tout bois prend racine". Malgré les diverses requêtes des riverains, les arbres ont été plantés au printemps. (voir les publications sur ce sujet dans ce blog).

 

Conséquences, les trois cèdres perdront environ une année de croissance

Au delà des raisons de ce problème, une nouvelle plantation ne peut désormais être réalisable qu'en novembre 2016, en souhaitant - bien entendu - que les bonnes règles d'usage soient observées, les trois cèdres auront finalement perdu environ une année de croissance au grand regret des riverains - décidément peu chanceux - qui ont été impactés par de nombreuses autres nuisances depuis bientôt trois ans.

Souhaitons aussi que les Charmes qui complètent cet espace vert ne subiront pas le même sort que ces pauvres Cèdres. A suivre...

 


La mémoire indélébile d'un quartier by

dgiOverBlog

“La responsabilité est la conséquence intime de la liberté.
Aussi le monde est ce que nous le faisons.”

Léo-Paul Desrosiers / Vous qui passez

Voir les commentaires

Publié le par Diffusion Gestion Information

 

WEBTVINFO

 

Pour donner

un sens différent à

l'information par le web


Aujourd'hui tout va très vite, aussi à la même vitesse, le monde change sans pour autant bien communiquer ou communiquer dans le bons sens. On n'a jamais aussi mal communiqué que depuis la multiplication des "très nombreux moyens" de communication de ces vingt dernières années. Pour avancer et se développer face à ce changement, notre société a un réel besoin de s'ouvrir et de dialoguer autrement pour se sortir du cercle fermé de la critique qui n'apporte pas de solution constructive et utile à un profond changement. En quelque sorte, les outils et les moyens sont bien là, mais le fond n’y est pas.
 


Renouer avec un dialogue participatif


Il faut en convenir, changer est difficile et compliqué, sans vouloir refaire le monde dans son ensemble, à l’inverse du diktat, il faut influencer progressivement notre société à participer à la remise en question d'un système à bout de souffle. Comment ? Avec des médias libres, par l'implication d'un grand nombre d'acteurs en tout genre, tout simplement par le dialogue et l’échange. Un réel changement doit aussi passer par un bouleversement des règles, des méthodes, voire des acquis. Vaste débat.
 
Aujourd’hui, une web-tv propose ses moyens pour participer à aller dans ce sens et orienter notre société pour évoluer vers un juste équilibre.

Un nouveau logotype pour WEB TV INFO, son code couleur :  le bleu dominant représente le ciel, la mer, la sérénité et la paix, le gris le calme et le noir l'élégance

Un nouveau logotype pour WEB TV INFO, son code couleur : le bleu dominant représente le ciel, la mer, la sérénité et la paix, le gris le calme et le noir l'élégance

 

Un nouveau vecteur

de communication

audiovisuelle

 

 

WEBTVINFO couvre les actualités de la Charente-Maritime et relaye les actions menées sur le territoire. L'information diffusée se veut constructive, positive et utile. La durée des captations est plus ou moins longue, en fonction des sujets abordés.

 


Un challenge et le projet d'un homme de conviction
 

WEBTVINFO c'est d'abord un challenge et le projet d'un homme de conviction  Jean-Michel Lechevallier, initiateur et créateur de cette web-tv.


A la tête de WEBTVINFO, Jean-Michel Lechevallier participe activement à la vie médiatique du département de la Charente-Maritime. Ancien journaliste, il devient directeur de publication en créant un magazine d'informations régionales "Top Vallées Magazine", qui couvre les départements de l'Eure, de l'Eure-et-Loir et des Yvelines".
Le web s'impose très vite à lui pour la communication d'informations et il décide la mise en place d'un annuaire artistique international sur le web, http://www.portail-artistique-francais.com/


En 2013, sous forme d’association, Jean-Michel Lechevallier décide de monter à La Rochelle une web télé libre et gratuite : WEBTVINFO qui fonctionne sur ses fonds propres.

 

WEBTVINFO indépendante à tous niveaux, capte des vidéos d'informations générales concernant le territoire de la Charente-Maritime, de l'ensemble de la France et au-delà, puis les diffuse sur internet via YouTube.

 

 

Une équipe et une structure au service de tous
 

WEBTVINFO est une équipe qui offre ses compétences et sa créativité en recherchant et diffusant une information constructive, utile et positive.


WEBTVINFO est aussi une équipe de personnes très motivées et impliquées dont les compétences proviennent d'horizons éclectiques : professionnels indépendants, pilotes d'avion et de drones, intervenants radio, cadreurs, vidéastes et interviewers bénévoles.

WEBTVINFO a une volonté de participer à la cohésion sociale du territoire charentais-maritime. Derrière les caméras et les micros, des hommes et des femmes, tous bénévoles, au plus près de la vie locale, à la rencontre des élus, des citoyens, des agents territoriaux, des associations, des professionnels, des entrepreneurs, des artisans, des commerçants, des talents culturels et sportifs à découvrir, etc.


Sa mission est d'interroger, informer, valoriser et distraire selon les thèmes :
Actualité générale, Environnement, Emploi, Entreprises, Economie, Promotion, Evénements, Spectacles, Artistes, Concerts, Culture, Sport, Associations, Politique, Débats, Témoignages, etc.

 

Qui suit et accrédite WEBTVINFO ?
 

Les services de l'Etat, Le Conseil Régional, le Conseil Départemental, les mairies, les députés et sénateurs de Charente-Maritime, les citoyens, les artistes, les sportifs et tant d'autres...

 

Projets et développement
 

WEBTVINFO veut aller très loin dans la réactivité et la diversité de ses reportages.
 
La future matinale 
WEBTVINFO
Une grille de programmes est en cours d'élaboration pour fidéliser les internautes et prévoit, entre autres, une matinale d'interviews retransmises en direct, ainsi que des émissions-débats.
 


Comment aider WEBTVINFO dans sa progression?
 

Les demandes de captation se multiplient et nécessitent une diffusion rapide.
Le souhait de 
WEBTVINFO est donc de voir s’associer à elle, des personnes pouvant s'impliquer à différents niveaux en utilisant un matériel de pointe pour être toujours très réactif devant l’actualité.

 

Les captations exigent un matériel performant pour une diffusion rapide.
Les captations exigent un matériel performant pour une diffusion rapide.Les captations exigent un matériel performant pour une diffusion rapide.
Les captations exigent un matériel performant pour une diffusion rapide.

Les captations exigent un matériel performant pour une diffusion rapide.

 

Regardez, écoutez, découvrez, suivez, partagez et abonnez-vous !
 

 

Comment WEBTVINFO diffuse-t-elle ses captations ?
 

   
Chaîne YOUTUBE webtvinfo
 
FACEBOOK : page webtvinfo
 
TWITTER https://twitter.com/WEBTVINFO                         
 
SITE INTERNET www.webtvinfo.fr
 

 
Pour adresser un mail à WebTVinfo : webtvinfo17@aol.com

 

WEBTVINFO est accessible sur smartphones, tablettes et ordinateurs.


 

A très vite sur  WEBTVINFO

Rencontre avec un nouveau média en Charente-Maritime : WebTVinfo
Rencontre avec un nouveau média en Charente-Maritime : WebTVinfo

“On peut encore beaucoup inventer
en matière d'information à la télévision.”

Christine Ockrent / Les Dossiers de l’Audiovisuel

Voir les commentaires

Publié le par Diffusion Gestion Information

 

La mémoire indélébile d'un quartier by

dgiOverBlog

 

Enfin et malgré tout !

 

1. Les espaces verts du

Domaine Eugène Delacroix

 

"Patience et longueur de temps font plus de force ni que rage"

On le sait bien, le printemps est la saison du renouveau, pour les riverains de la rue Eugène-Delacroix, l'hiver semble avoir duré trois ans, mais soudain, certaines promesses faites par le Groupe Pichet, constructeur du programme immobilier "Le Domaine Eugène-Delacroix" se concrétisent. Le printemps 2016 apporte donc son lot de réponses.

 

 

Le petit bois protégé "sud" a partiellement

survécu aux tronçonneuses

 

Depuis la première semaine du mois de mars, pelleteuses et engins de manutentions se sont activés sur la zone de la partie boisée sud - dont la végétation était soi-disant protégée* - dans l'encadrement des bâtiments S1, A1 et A3. Pour remplacer les anciens arbres arrachés, le Groupe Pichet a fait planter des jeunes essences et réalisé une allée qui serpente le nouveau petit bois (public) du Domaine Eugène Delacroix, des candélabres ont été posés pour permettre aux promeneurs d'accéder en toute sécurité - à la tombée de la nuit - entre "l'accès principal" de l'avenue Edmond-Grasset et le second accès par la rue Eugène-Delacroix qui est encore unique jusqu'à l'ouverture de l'accès par l'avenue Edmond-Grasset.

*Plusieurs articles publiés dans ce blog montrent ce que ce petit bois protégé a vécu depuis trois ans.

 

L'aménagement des espaces verts annonce la fin d'un chantier qui aura duré trois ans.
L'aménagement des espaces verts annonce la fin d'un chantier qui aura duré trois ans.
L'aménagement des espaces verts annonce la fin d'un chantier qui aura duré trois ans.

L'aménagement des espaces verts annonce la fin d'un chantier qui aura duré trois ans.

 

L'aire arborée "est"

ne manque désormais pas de charme

 

Située dans le virage de la voie d'accès par la rue Eugène-Delacroix, (entre les murs séparatifs des jardins des 17bis et 17ter et le bâtiment A3), à la demande des riverains, l'aire arborée "est" a bénéficié de la plantation de 9 arbres qui feront office de brise vue et éviteront les vis-à-vis lorsqu'ils arriveront à maturité.

 

Les essences d'arbres plantées sur cette aire sont :

• CHARMES : 6 Carpinus Betulus Fontaine (A sur le croquis). Plantés le 31 mars 2016.

Hauteur : Environ 4 mètres à la plantation. Les charmes sont des arbres pouvant mesurer jusqu'à 25 mètres, à petites feuilles simples avec le bord du limbe finement denté (de 3 à 10 cm de long).

• CEDRES : 3 Libocedrus Decurrens (B sur le croquis). Plantés le 13 avril 2016*.

Hauteur : Moins de 4 mètres à la plantation. Les cèdres du Liban peuvent mesurer de 20 à 40 mètres, leur durée de vie est d'environ 300 ans.

*Ces 3 cèdres ont remplacé les 3 autres de 1,70 mètres qui avaient été plantés le 31 mars 2016 (hauteur insuffisante pour les riverains concernés).

L'aire arborée "est" a bénéficié de la plantation de 9 arbres (6 Charmes et 3 Cèdres) qui feront office de brise vue
L'aire arborée "est" a bénéficié de la plantation de 9 arbres (6 Charmes et 3 Cèdres) qui feront office de brise vue

L'aire arborée "est" a bénéficié de la plantation de 9 arbres (6 Charmes et 3 Cèdres) qui feront office de brise vue

Plan de l'aire arborée est qui n'a pas été scrupuleusement respecté (aire située dans le virage de la voie d'accès par la rue Eugène-Delacroix).

Plan de l'aire arborée est qui n'a pas été scrupuleusement respecté (aire située dans le virage de la voie d'accès par la rue Eugène-Delacroix).

Deux espèces différentes d'arbres : le Charme (à gauche) A, le Cèdre (à droite) B, combien faudra-t-il de temps pour que leur hauteur atteigne un brise vue suffisant.
Deux espèces différentes d'arbres : le Charme (à gauche) A, le Cèdre (à droite) B, combien faudra-t-il de temps pour que leur hauteur atteigne un brise vue suffisant.

Deux espèces différentes d'arbres : le Charme (à gauche) A, le Cèdre (à droite) B, combien faudra-t-il de temps pour que leur hauteur atteigne un brise vue suffisant.

 

Comparaison n'est pas raison ?

 

Aujourd'hui et il y a trois ans...

Aux deux photos d'archives ci-dessous, se rajoute celle qui permet de comparer deux époques.  Y'a pas photo ?

 

Enfin et malgré tout !

Parmi ces trois photos d'archives, deux rappellent un panorama qui appartient désormais au passé (AG/DGI) .
Parmi ces trois photos d'archives, deux rappellent un panorama qui appartient désormais au passé (AG/DGI) .
Parmi ces trois photos d'archives, deux rappellent un panorama qui appartient désormais au passé (AG/DGI) .

Parmi ces trois photos d'archives, deux rappellent un panorama qui appartient désormais au passé (AG/DGI) .

 

La grande allée sud/nord

Dès l'entrée par l'avenue Edmond-Grasset, une allée permettra aux piétons d'accéder à la partie nord du Domaine par les bâtiments A1, A2, A3, A4, vers les bâtiments A5, A6 et S2.

Piétons et cyclistes seront donc comblés par rapport aux véhicules qui auront l'obligation de prendre parkings en sous-sol et quelques parkings aériens visiblement peu nombreux.

 

 

 

Enfin et malgré tout !

 

2. Le local de présentation

des déchets recyclables revisité

Ce local a énormément fait parler de lui depuis l'acceptation du permis de construire de ce programme immobilier. La construction d'un mur et la réalisation d'une porte coulissante vont permettre de renfermer les bacs de ce local de présentation des déchets essentiellement recyclables à partir de l'ouverture du Local de présentation des déchets non recyclables et recyclables de l'avenue Edmond-Grasset prévue en juillet 2016. Il va falloir prendre un peu de recul pour constater le bon fonctionnement de ce local de présentation des déchets recyclables dont la responsablité dépend des deux sociétés de nettoyaye sous les ordres du syndic et du bon sens civique des habitants qui n'ont (espérons-le) pas accès à celui-ci. 

 

Les conditions d'une règle à respecter

Rappelons une fois de plus que, par arrêté municipal, les bacs ne peuvent être présentés avant 19 heures le jour d'enlèvement qui a lieu le mercredi entre 11h30 et minuit (recyclable).

Première quinzaine d'avril 2016, la construction d'un mur, puis la porte (coulissante) attendue a enfin été posée, les finitions ne sauraient attendre...
Première quinzaine d'avril 2016, la construction d'un mur, puis la porte (coulissante) attendue a enfin été posée, les finitions ne sauraient attendre...Première quinzaine d'avril 2016, la construction d'un mur, puis la porte (coulissante) attendue a enfin été posée, les finitions ne sauraient attendre...

Première quinzaine d'avril 2016, la construction d'un mur, puis la porte (coulissante) attendue a enfin été posée, les finitions ne sauraient attendre...

 

 

Cependant, une ombre demeure !

 

Un sujet dominant depuis trois ans : Le stationnement

 

182 logements, c'est aussi plus de 250 véhicules qui vont devoir se débrouiller à trouver des places de parkings on ne sait où ? Malheureusement, les parkings sont insuffisants au sein du Domaine Eugène Delacroix et ce sujet va probablement faire débat dès que la globalité des résidents auront pris possession de leurs logements. A ce jour, les résidents de la rue Eugène-Delacroix constatent dores et déjà que leur rue est déjà bien assaillie par les nouveaux résidents du DED qui n'utilisent pas systématiquement le parking qui leur est attribué.

Une question de bon sens et de civisme. On ne peut pas - bien-sûr - interdir aux résidents du Domaine Eugène Delacroix de se garer occasionnellement dans la rue Eugène-Delacroix, par contre, il serait de bon ton que ces derniers utilisent les parkings des sous-sols et les parkings aériens qui leurs sont destinés. Certains locataires (S1 et S2) estiment que le prix d'un parking est trop cher  (40 €/mois), d'autres n'aiment pas se garer dans les sous-sols, ils devront faire néanmoins un effort et s'habituer à garer leurs voitures avec celles des autres résidents. Les efforts de chacun permettront éviter des situations complexes ou même des conflits.

Trouver des solutions. Un rapport sur les conséquences liées au surcroit important de véhicules rue Eugène-Delacroix devrait prochainement être établi et présenté aux élus en charge de la voirie et de l'urbanisme afin de trouver des solutions à cette rue qui se trouve aujourd'hui saturée pour les raisons d'avoir autorisé de cette façon le permis de construire du Domaine Eugène Delacroix (ex-municipalité). Une affaire à suivre de près dans nos futures publications...

 

 

La mémoire indélébile d'un quartier by

dgiOverBlog

“Dieu aima les oiseaux et inventa les arbres.
L'homme aima les oiseaux et inventa les cages.”

Jacques Deval

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>