Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DGI LE BLOG

DGI LE BLOG

dgiOverBlog est un vecteur indépendant et libre de communication du web qui a pour objectif de rédiger et publier des informations diverses et variées, faits et événements : artistiques, sportifs, gastronomiques, aventures, etc. essentiellement sur La Rochelle et CDA, mais aussi La Nouvelle Aquitaine et sans limite géographique. 100 % non lucratif.

Publié le par Delacroix-Grasset Informations

C'est une question de "bon sens"

La demande sous forme de pétition (35 signatures)*, avait déjà été faite le 31 octobre 1997 à Monsieur Michel Crépeau, Député-Maire de La Rochelle de l'époque. Les raisons étaient déjà claires et justifiées, c'était il y a seize ans, le flux de la circulation était bien-sûr moindre par rapport à aujourd'hui.

 

COMPTAGE ROUTIER

C'était un certain mardi 27 janvier 1998 (en plein hiver), les Services Techniques de la Voirie, avaient effectué - dans les deux sens - un comptage routier* rue Eugène-Delacroix, qui, entre 8 heures et 19 heures totalisait 680 véhicules (autos et PL) en 11 heures, ce nombre aurait atteint une moyenne de 1000 sur un autre jour et pas en hiver.

 

UN FLUX DE CIRCULATION MULTIPLIE PAR DEUX

Soit !...  Aujourd'hui, la réalisation d'un nouveau comptage - s'il était réalisé sur 30 jours et aux beaux jours - prouverait que le flux de la circulation a bien changé dans la petite rue Eugène-Delacroix. Est-il utile de rappeler qu'à l'heure actuelle, la dangerosité de cette rue est élevée, principalement à l'angle des N° 35, 36, 37, sans même imaginer ce que sera le nombre des véhicules lorsque Le Domaine Eugène-Delacroix évacuera 400 à 800 véhicules/jour en plus du trafic normal. A méditer.

 

LES AVANTAGES DU SENS UNIQUE

D'une part, un sens unique régulerait certainement le flux des véhicules et permettrait d'augmenter le nombre de places de stationnement si la ville réorganise la rue.

D'autre part, il sera indispensable de limiter le nombre d'entrées et de sorties des véhicules des nouveaux résidents du Domaine Eugène-Delacroix par la rue E. Delacroix.

 

Au fait, quel serait le sens de la circulation ? 

Grasset-Briand ou Briand-Grasset ?

 

Il paraît que "Rien étonne plus les hommes que le bon sens."

* voir les pièces jointes.

Lettre-pétition à Michel Crépeau en 1997, "Requête pour un sens interdit"

Les 35 signatures (1997) 98 % des riverains de la rue Eugène-Delacroix.

Comptage routier sur une seule journée d'hiver...

Une remise en question qui redevient d'actualité.

RIEN N'ETONNE PLUS LES HOMMES
QUE LE BON SENS

Ralph Waldo Emerson

Il fallait acheter ta maison dans le Larzac, bien fait pour toi...

Il fallait acheter ta maison dans le Larzac, bien fait pour toi...

Commenter cet article

A. Girard 12/10/2013 11:53

Si on consultait les riverains de la rue Eugène Delacroix en vu d'obtenir un "sens unique" dans cette rue, 97% voteraient "POUR UN SENS UNIQUE"... Oui, question de BON SENS.

M. Gasteau 09/10/2013 22:04

Et bien on va voir ce qu'ils vont nous pondre ?

J VIGNAUD 06/10/2013 15:13

Commenté par J VIGNAUD
BRAVO je vous confirme que j'ai fait evaluer ma maison au numero 26 de la rue eugene delacroix et grande a éte ma surprise . .... je venais de perdre 18000 euros sur le prix de vente, pour la simple unique raison : trop de voitures dans la rue....trop de voitures dans l'avenir avec les habitants de la nouvelle résidence et surtout une circulation compliquée le matin a 8 heures et le soir a 18 heures.... je suis persuadé que nous allons vers un conflit qui ne fera pas de la publicité pour nos biens. Réagissons ensemble.

thibault 02/10/2013 17:49

L'humanité serait depuis longtemps heureuse si tout le génie que les hommes mettent à réparer leurs bêtises il l'employait à ne pas les commettre.-George-Bernard Shaw

Fetiveau P. 02/10/2013 13:27

La balle est dans le camp de la mairie, on va voir de quoi ils sont capables bahhh c'est galère à LR

A. Girard 02/10/2013 13:58

Les Services Municipaux ont pris acte des inquiétudes des riverains, je crois qu'ils sont conscients des problèmes, reste à savoir s'ils sauront les résoudre. Faisons confiance aux compétences des Services Techniques de la ville.