Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DGI LE BLOG

DGI LE BLOG

dgiOverBlog est un vecteur indépendant et libre de communication du web qui a pour objectif de rédiger et publier des informations diverses et variées, faits et événements : artistiques, sportifs, gastronomiques, aventures, etc. essentiellement sur La Rochelle et CDA, mais aussi La Nouvelle Aquitaine et sans limite géographique. 100 % non lucratif.

Publié le par Delacroix-Grasset Informations

CE BLOG ATTEINT LES 3500 VISITEURS UNIQUES

L'objectif de ce blog est d'informer, d'interroger et d'échanger.

Cet article a été rédigé pour apporter tout simplement une première réflexion avant la décision définitive concernant les essences souhaitables des végétaux au regard des riverains jouxtant le Domaine Eugène-Delacroix.

 

N'hésitez pas à apporter vos informations ou observations

dans les commentaires en bas de cette page.

 

Un village qui se veut

agréable et verdoyant

 

Sur le plan de masse global, le Domaine Eugène-Delacroix présente une grande surface d'espaces verts dont une partie boisée (au sud-est) et une surface triangulaire située derrière les 17bis et 17ter de la rue Eugène-Delacroix au niveau du virage de la nouvelle voie d'accès qui mène au bâtiment A5, ce dernier étant un point important dans la réflexion pour trouver une solution face au problème des vis-à-vis (Voir plan ci-dessous).

Un dialogue constructif doit s'instaurer lors du Comité de Suivi de décembre 2014 auquel s'associeront des spécialistes et ingénieurs des Paysages Urbains de la ville de La Rochelle pour apporter des idées et des conseils utiles et indispensables sur le choix des végétaux qui seront bénéfiques à l'environnement global du Domaine Eugène-Delacroix.

 

Des riverains protégés par un rideau de verdure

Les riverains situés à l'est du programme immobilier (rue Eugène-Delacroix) se souviennent évidemment du panorama verdoyant qui les séparaient des anciens établissements Paul Thébault/VM Matériaux jusqu'en septembre 2013 (voir photos ci-dessous).

Des arbres "protégés" ont donc été arrachés en octobre 2013 (voir dans ce blog, l'article du 16 septembre 2013 : http://delacroix-grasset.over-blog.com/les-arbres-au-fond-des-jardins-ont-disparu-ce-matin). Dès la rentrée 2013, le Groupe Pichet a rassuré les riverains que le choix des végétaux ne se ferait pas sans consulter les riverains impactés, il semble donc clair que la volonté du Groupe Pichet est de respecter cette promesse environnementale en acceptant ce dialogue qui consiste à ne pas se tromper quant au choix des arbres et divers végétaux qui formeraient un rideau de verdure qui obstruerait sur 15 mètres le vis-à-vis entre les riverains des 17bis et 17ter et le bâtiment A3.

En dehors des végétaux qui orneront les espaces verts, selon les essences choisies, trois à cinq arbres feront l'objet principal de ce dialogue. Distance de plantation, variétés, aspect fonctionnel ou taille : des conseils pour bien choisir un arbre.

 

Orienter le choix judicieux et raisonnable des arbres :

• Hauteur souhaitable 4 à 5 mètres ;

• Arbres à croissance rapide ;

• Feuillage persistant (chute des feuilles) ;

• Racines verticales et profondes ;

• Longueur du rideau de verdure : 15 mètres (4 ou cinq arbres)

 

Choix des divers végétaux qui orneront le domaine construit

L'ornement végétal des voies d'accès et des espaces verts fera aussi parti de cet entretien qui se veut convivial et constructif, il en va de soi.

 

Pour exemple. Ce que voyaient et ce que voient désormais les habitants des 17bis et 17ter... à suivre.
Pour exemple. Ce que voyaient et ce que voient désormais les habitants des 17bis et 17ter... à suivre.

Pour exemple. Ce que voyaient et ce que voient désormais les habitants des 17bis et 17ter... à suivre.

Ce plan permet de mieux comprendre la masse verdoyante et les parties concernées par les plantations à réaliser.

Ce plan permet de mieux comprendre la masse verdoyante et les parties concernées par les plantations à réaliser.

Le temps de la réflexion avant la plantation

Les arbres occupent une place prépondérante dans le paysage des jardins privés ou publics. Le choix des espèces est vaste et les possibilités nombreuses, à tel point que l’imagination est mise à rude épreuve lorsqu’il s’agit de faire un choix. Au-delà des considérations esthétiques, l’aspect fonctionnel ne doit pas être mis de côté. Le feuillage persistant de l’un atténuera le vent hivernal qui s’insinue dans les maisons, les branches clairsemées de l’autre tamiseront la terrasse l’été et un troisième dissimulera les bâtiments disgracieux des voisins.

 

Savoir et bon sens

Les jardiniers éprouvent une certaine appréhension à l’idée de planter un arbre dans leur jardin. À juste titre, un individu adulte peut, selon les cas, engendrer des problèmes liés à son développement. La ramure doit donc être proportionnelle à la surface du terrain, il serait mal venu de planter un séquoia dans un jardin de 1 000 m2. Certaines essences produisent une grande quantité de bois mort qui chute et endommage les toitures, d’autres possèdent des racines qui poussent en surface déformant le terrain.

Ne pas négliger ces éléments avant la plantation d’un arbre.

 

Distance de plantation

La plantation d’un arbre est soumise aux règles du Code Civil. Respectez une distance minimale de 50 cm à compter de la limite de votre terrain pour les arbrisseaux ne dépassant pas 2 mètres de hauteur et de 2 mètres pour les sujets mesurant plus 2 mètres de hauteur.

 

Conseils d’achat

La dernière étape d’une réussite se joue lors de l’achat. Vous commencerez par vérifier si l’espèce tant appréciée sur photo est compatible avec la nature de votre sol. Par exemple, un arbre forestier aura tendance à préférer les sols riches et acides, ce qui n’est peut-être pas le cas de la terre de votre jardin.

- Déjà grand ou non ?
Un sujet de belle taille crée le décor aussitôt tandis qu’un plus petit requiert davantage de patience. Le temps se monnaie et le jardinier pressé peu parfois le payer cher. Un grand sujet planté demandera plus de temps et d’attention (les trois premières années) et peut parfois mettre plusieurs années avant de reprendre une croissance normale. Planté au même moment, un petit sujet s’adaptera plus vite. Il sera plus sobre, mais surtout sa croissance ne sera pas perturbée.

- À racines nues ou en conteneur ?
La plantation à racines nues est indiquée pour les arbres plantés en isolé ou dans un endroit soumis aux vents. L’inconvénient est la période de plantation. À racines nues, elle court de novembre à la mi-mars, lorsque l’arbre ne porte pas de feuilles. La première année, il faut être attentif aux arrosages.
En conteneur, l’arbre reste dans sa motte. La période de plantation court de septembre à mai et la reprise est beaucoup plus sûre. Mais, restées longtemps dans un même pot, les racines forment un chignon qui empêche les plus grosses d’aller puiser l’eau en profondeur et d’ancrer l’arbre en terre.

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations
Des images du 24e Marathon de La Rochelle
Des images du 24e Marathon de La Rochelle

COUP DE CŒUR

 

Dimanche 30 novembre 2014

 

Dans l'objectif de

Daniel Corne

L'éthiopien MESFIN Afewerk (brassard 4) a dominé le parcours rochelais en 2h 11mn et 55 secondes.
L'éthiopien MESFIN Afewerk (brassard 4) a dominé le parcours rochelais en 2h 11mn et 55 secondes.

L'éthiopien MESFIN Afewerk (brassard 4) a dominé le parcours rochelais en 2h 11mn et 55 secondes.

Merci au reporter Daniel Corne
Merci au reporter Daniel Corne
Merci au reporter Daniel Corne
Merci au reporter Daniel Corne
Merci au reporter Daniel Corne
Merci au reporter Daniel Corne
Merci au reporter Daniel Corne
Merci au reporter Daniel Corne
Merci au reporter Daniel Corne
Merci au reporter Daniel Corne
Merci au reporter Daniel Corne
Merci au reporter Daniel Corne

Merci au reporter Daniel Corne

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations

 

Des arbres malades abattus

Information transmise par le Comité de Quartier de La Genette (01/12/2014)

 

AVENUE JEAN GUITON

Les platanes malades avenue Jean-Guiton, reconnaissable aux marques rouges et au fait qu'il n'ont pas été élagués, commenceront à être abattus le 1er décembre 2014.
Ils seront remplacés en début d'année 2015, par des Érables de Montpellier.

 

Travaux imminents

à La Genette

Informations transmises par le Comité de Quartier de La Genette (14/11/2014)

 

RUE JULES FERRY

Rue Jules Ferry démolition de l'ancien bâtiment de la PEEP.
La circulation sera interdite du 19 au 26 novembre 2014.

 

RUE DE LA BRIQUETTERIE

Les travaux de terrassement "Cour des Arts" ayant débuté dans l'ilot de l'ancienne école normale, il n'est plus possible au camion de l'Assainissement d'opérer à l'intérieur de la cour (Projet Immobilier Kaufman & Broad).
A partir du 1er décembre il interviendra dans la rue de la Briquetterie, le matin de bonne heure, au moins une fois par mois.

 

Travaux de démolition "Cour des Arts"

Le trajet des camions de gravats :

Ils arriveront par l'avenue Coligny, rue de la Briquetterie et rue de Tunis.
Ils repartiront, pleins, direction La Pallice, par la rue de Tunis, rue Victor Hugo et avenue Grasset.

La déconstruction du gymnase de la rue de Tunis (en face de l'ancienne carrosserie) 11/2014

La déconstruction du gymnase de la rue de Tunis (en face de l'ancienne carrosserie) 11/2014

INFO-EXPRESS : Annonce de travaux quartier de La Genette

Voir les commentaires