Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DGI LE BLOG

DGI LE BLOG

dgiOverBlog est un vecteur indépendant et libre de communication du web qui a pour objectif de rédiger et publier des informations diverses et variées, faits et événements : artistiques, sportifs, gastronomiques, aventures, etc. essentiellement sur La Rochelle et CDA, mais aussi La Nouvelle Aquitaine et sans limite géographique. 100 % non lucratif.

Publié le par Delacroix-Grasset Informations

 

Horizon 2015

 

COMMENT LE QUARTIER DE LA GENETTE VIVRA-T-IL DEMAIN

AVEC PLUS D'HABITANTS ET SURTOUT PLUS DE VEHICULES ?

 

Peut-être ne le saviez-vous pas, le quartier de La Genette va recevoir entre 2015 et 2017 plus de 1200 nouveaux habitants (estimation), cela peut représenter environ 800 véhicules supplémentaires à circuler plusieurs fois par jour dans le quartier et à stationner dans les rues voisines à leur lieu de résidence "si par bonheur il reste de la place ".

Tout cela est-il bien raisonnable ?

 

DES RUES SECONDAIRES SERONT COMPLETEMENT ETOUFFEES              (CIRCULATION ET STATIONNEMENT)

 

Nous ne pouvons pas empêcher, une ville ou un quartier de se développer et de loger les habitants, quoi que, il y a des limites, nous ne pouvons pas tout accepter sachant qu'une famille classique possède aujourd'hui 2, parfois 3 véhicules, visiblement les nouveaux programmes du quartier de La Genette n'ont pas pris en compte cela, ce qui laisse croire - qu'avec en moyenne un seul parking par logement - les nouveaux habitants vont devoir se débrouiller à garer leurs véhicules on ne sait où sachant que toutes les rues (surtout le soir et le week-end) sont déjà saturées, les résidents de La Genette déjà en place occupent actuellement les parkings disponibles (lorsqu'il y en a et si il en reste).

 

Qui peut répondre précisément à cette question ?

Désolé de dépeindre ce qui sera une réalité d'ici 2017, il semble que les riverains vont donc devoir partager des places qui n'existent pas. Réponse ?

 

 

LES NOUVEAUX PROGRAMMES EN PERSPECTIVE 2015-2017

Liste estimative en ordre décroissant du nombre d'appartements

(selon N° voir plan ci-dessous) :

 

Le Domaine Eugène Delacroix (N° 1)

Groupe Pichet, Avenue Edmond-Grasset/Rue Eugène-Delacroix,

182 appartements (500 habitants), livraisons prévues 2015 et 2016.

 

• Les Résidences de La Genette (N° 2)

SARL Normandis Lotisseur, Rue Dr Henri Dalmon,

12 appartements (40 habitants)

 

Cour des Arts (N° 3)

Kaufman & Broad, 70, avenue Guiton, rues V. Hugo, Tunis et Briqueterie,

43 appartements (120 habitants), livraison reportée (initialement prévue pour 2016).

 

Le Square Grasset (N° 4)

BMP Promotion, 140, avenue Edmond-Grasset,

41 appartements (100 habitants), livré.

 

Hôtel du Parc (N° 5)

(ex-Clinique du Parc), Avenue Guiton,

40 chambres

 

Les Hauts de la Genette (N° 7)

Réalités Promotion, 3, rue Dr Henri-Dalmon

21 appartements (60 habitants)

 

Ataraxia Promotion (N° 13)

Ataraxia Promotion, 80, rue de Missy,

19 appartements, (55 habitants)

 

• Loyal Promotion (N° 10 bis)

Loyal Promotion, 27, rue de la Pépinière,

15 appartements R+2 (50 habitants) Annulation

 

• Azur Promotion (N° 9)

Azur Promotion, 36, avenue Guiton/Rue du Bois-de l'Epine,

13 appartements, (45 habitants) Annulation

 

• L'Aviso (N° 8)

Loyal Promotion, Rue de Tunis

12 appartements (40 habitants)

 

• La Villa du Parc (N° 9)

BMP Promotion, 136, avenue Guiton/Rue du Bois-de l'Epine,

9 appartements, 2 commerces (30 habitants) (13/12/2011). Permis avec modification des espaces communs (5/5/2015).

 

Projet d'immeuble (N° 10)

Littoral Promotion, Rue de la Pépinière,

9 logements (25 habitants) Annulation

 

Villa Léna (N° 15)

SCCV Villa Léna, 24-26, rue Jules-Ferry, Immeuble coolectif de

6 logements (20 habitants)

 

• Les Villas Coligny (N° 11)

BMP Promotion, 45, rue de la Briqueterie,

2 maisons type 5 garage (8 habitants)

 

Site Briand (N° 12)

annexes du Conseil Général, restructuration ex Ecole Normale

 

• Le Magellan (N° 16) pas indiqué sur le plan

12, rue de Missy, SCCV Le Magellan,

45 logements (120 habitants)

 

Les probabilités :

Avant projet (N° 14)

étude en cours, 18, rue Tessereau

(actuellement garages en location)

 

Réalisé proche quartier voisin :

Logements rue de Roux (N°6)

Atlantique Aménagement, Rue de Roux

23 appartements sociaux (65 habitants)

800 véhicules de plus dans le quartier de La Genette à La Rochelle

VOTRE AVIS EST IMPORTANT !

Vous avez la possibilité de laisser votre commentaire ICI sur ce blog qui est désormais lu par les élus, les services publics et les principaux acteurs des projets immobiliers en cours ou à venir.

Tout le monde peut participer, il suffit simplement et constructivement d'oser le dire !

Parce que nous sommes tous acteurs de notre destin.

En deux ou trois ans le tranquille quartier de La Genette va subir une véritable mutation.

En deux ou trois ans le tranquille quartier de La Genette va subir une véritable mutation.

Avant on créait des espaces verts et des parkings, mais ça, C'ETAIT AVANT !

Avant on créait des espaces verts et des parkings, mais ça, C'ETAIT AVANT !

« Mon objectif, ce n'est pas de construire la société de demain,
c'est de montrer qu'elle ne doit pas ressembler à celle d'aujourd'hui. »

Albert Jacquard

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations
Historique et calendrier du programme immobilier Delacroix-Grasset La Rochelle

PERIODE VINCI IMMOBILIER

2010

Jeudi 9 décembre 2010 :

1ere réunion d'information de Vinci Immobilier au Novotel-Charruyer La Rochelle à l'intention des Riverains et en présence de l'architecte et des deux représentants de la Société Immobilière La Ferté, propriétaires du terrain. Description, présentation visuelle et succincte du projet.

Vendredi 10 décembre 2010 :

1ere demande de Permis de Construire (Vinci Immobilier)

2011

Mardi 28 juin 2011 :

2e réunion d'information de Vinci Immobilier au Novotel-Charruyer La Rochelle à l'intention des Riverains et en présence de l'architecte. Des questions puis des réponses qui laissent les riverains perplexes et sans réactivité (parce que sans connaissances précises d'un dossier difficile à décoder).

Mercredi 26 octobre 2011 :

Signature du Permis de Construire N° 17300110168 au nom de SNC Vinci Immobilier Résidentiel.

2012

Vendredi 3 février 2012 :

Constitution de l'Association Delacroix-Grasset, première réunion avec les riverains pour engager un Recours Administratif, un avocat désigné est présent (Délais de recours 2 mois).

Fin d'année 2012 :

Vinci Immobilier abandonne le projet,

le Groupe Pichet reprend le projet avec le même architecte et le même Permis de construire.

PERIODE GROUPE PICHET

2013

Mardi 15 janvier 2013 :

Le Permis de Construire est libellé au nom de la Société Immobilière La Ferté (vendeurs du terrain ex-Thébault Matériaux), le permis porte le N° 17300110168 T1.

Jeudi 18 juillet 2013 :

1ere réunion d'information de Pichet Immobilier à l'agence commerciale Pichet, place de Verdun de La Rochelle à l'attention des Riverains et en présence de la responsable du programme, du maître d'ouvrage, de l'architecte et du service de l'urbanisme de La Rochelle. Présentation et déroulement du projet immobilier nommé "Le Domaine Eugène-Delacroix".

Les riverains présents ont ce jour là pris conscience de l'importance et des conséquences que ce programme allait susciter.

Lundi 22 juillet 2013 :

Lettre-pétition. Pour préciser les principales raisons de leurs inquiétudes, les riverains de la Rue Eugène Delacroix adressent au Maire de La Rochelle Maxime Bono, une Lettre-pétition puis en transmettent une copie au Comité de Quartier de La Genette. C'est dans l'urgence que les 36 riverains (heureusement présents en cette période de vacances d'été), ont signé cette pétition.

• Le Comité de Quartier de La Genette s'est immédiatement mis en relation avec Maxime Bono qui a approuvé la mise en place urgente d'un Comité de Suivi.

Jeudi 25 juillet 2013 :

Rencontre préalable entre Pichet Immobilier et le Comité de Quartier de La Genette pour envisager la mise en place d'un Comité de Suivi.

Mardi 20 août 2013 :

Les engins mécaniques commencent la démolition des hangars, bâtiments de matériaux et bureaux (VM-Thébault).

Mardi 10 septembre 2013 :

1er Comité de Suivi du Comité de Quartier de La Genette, étaient présents : la responsable du programme Pichet et le conducteur de travaux, deux personnes de l'Association Delacroix-Grasset et un riverain de la rue Eugène-Delacroix.

Cette première réunion a permis des échanges constructifs, volontaires et respectueux.

Vendredi 27 septembre 2013 :

2e Comité de Suivi du Comité de Quartier de La Genette, étaient présents : la responsable du programme de Pichet Immobilier, deux personnes de l'Association Delacroix-Grasset, un riverain de la rue Eugène-Delacroix et deux personnes de la Mairie de La Rochelle (Cabinet du Maire et Urbanisme).

Le permis de construire étant officiellement accordé au promoteur, les aménagements qui pourront être consentis doivent désormais émaner des Services de la Mairie et de la CDA, essentiellement voirie, urbanisme et gestion des déchets.

Le promoteur devra s'appliquer aux côtés de la Mairie pour trouver des solutions afin d'éviter les nuisances et les conséquences que le programme occasionne.

Le 3e Comité de Suivi est prévu à la mi-novembre 2013

Changement de bénéficiaire, T1 est rajouté au N° et les plans d'architecture restent inchangés.
Changement de bénéficiaire, T1 est rajouté au N° et les plans d'architecture restent inchangés.

Changement de bénéficiaire, T1 est rajouté au N° et les plans d'architecture restent inchangés.

« On ne bâtit un bonheur que sur un fondement de désespoir.
Je crois que je vais pouvoir me mettre à construire. »

Marguerite Yourcenar

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations
CE QUE LES RIVERAINS VEULENT SAVOIR !

Parmi les nombreuses questions que l'ensemble des riverains se pose, les deux points essentiels sont "la circulation et le stationnement".

1° Le flux de la circulation

182 nouveaux logements, c'est environ 500 habitants et "300 à 500 véhicules par jour" en plus !

Une fois construit, Le Domaine Eugène Delacroix va donc générer un flux de circulation supplémentaire de 300 à 500 véhicules par jour en tenant compte - qu'on le veuille ou non - que de nombreux foyers disposent de deux, parfois de trois véhicules...

L'avenue Edmond-Grasset est une voie d'accès très concernée par le nouveau programme immobilier et va devoir absorber les trois quarts des véhicules des nouveaux riverains. Un aménagement de cette avenue s'impose donc, il en va de la responsabilité des services de la voirie.

La rue Eugène-Delacroix se trouve confrontée à des interrogations dues à l'ouverture d'une nouvelle voie pénétrante créée en son milieu. Au départ, cet accès était réservé aux 29 parkings aériens et aux véhicules de secours : pompiers, ambulances... informations fournies en 2012 par Vinci et par l'architecte du projet. Aujourd'hui, on nous annonce que les parkings en sous-sol pourraient laisser la possibilité aux véhicules de circuler par la rue Eugène-Delacroix. Les riverains demandent au promoteur et aux services de la mairie de trouver une solution qui limiterait vraiment l'accès des véhicules par la rue Eugène-Delacroix sachant aussi que 95% des riverains sont favorables à un sens unique rue Eugène-Delacroix.

2° Le stationnement

A l'évidence, le nombre de stationnement est insuffisant dans l'enceinte du Domaine Eugène-Delacroix, 166 places en sous-sol et 30 places en aérien, soit 196 places pour 182 logements. Partons sur le principe d'une place et demi par logement (certaines familles possédant deux véhicules) il manquerait environ une centaine de places de parkings, notons aussi que les jours de fêtes et week-ends, le nombre des visiteurs augmentent. Mais où donc pourront stationner l'excédent des véhicules, les places sont déjà très limitées sur l'avenue Edmond-Grasset et la rue Eugène-Delacroix est déjà bien saturée.

3° Les bacs à déchets

Les riverains sont désolés de constater que l'architecte et le promoteur n'aient pas songé à créer une voie traversante dans le domaine qui aurait non seulement permis l'accès de tous les véhicules mais aussi aurait permis aux véhicules de collecte d'accéder à un dépôt pour la collecte des déchets, visiblement, c'est plus simple de les déposer chez les voisins. Comment la ville a-t-elle pu accepter cela sur le permis de construire ?

La collecte des déchets est prévue dans le dégagement de l'accès au Domaine Eugène-Delacroix par l'avenue Edmond-Grasset, la localisation des bacs concernant l'immeuble S2 (35 logements) prévue initialement à l'entrée de la nouvelle voie créée rue Eugène-Delacroix s'avère impossible, les riverains directement impactés s'y opposeraient de toutes façon.

4° Les termites et les rongeurs

TERMITES. Le promoteur doit protéger ses constructions par un Termifilm (Kordon) pour éviter l'invasion des parasites par le sol dans ses immeubles, c'est une barrière physico chimique destinée à empêcher les termites de pénétrer dans le bâtiment, elle est garantie seulement 10 ans. Cette technique n'élimine pas pour autant la présence éventuelle de termites actuellement dans le sol, le promoteur doit produire un Certificat d'Etat Parasitaire. Lorsqu'ils sont dérangés, les termites se déplacent et personne ne sait dans quelle direction ils vont se diriger (sauf les termites), les souches et autres bois sur le terrain ont témoigné de la présence de ces individus qui ont déjà étés éliminés récemment par de nombreux riverains. Aujourd'hui, la meilleure solution (physique et physico-chimique) est d'installer un système curatif par pièges-appâts pour éliminer directement la reine et toute sa colonie.

RONGEURS. Pour éviter la remontée des rongeurs, les anciennes canalisations doivent être étanchées ou supprimées.

5° Les véhicules de chantiers

L'accès des véhicules de chantier est prévu par l'avenue Edmond-Grasset.

Les riverains de la rue Eugène-Delacroix ont pris acte que les véhicules de chantier n'emprunteraient pas la rue Eugène-Delacroix pendant les travaux, excepté pendant la création de la nouvelle voie qui doit se réaliser bientôt.

6° La sécurité pendant les travaux

Pour éviter toute intrusion* pendant la reconstruction de certains mûrs de limites de propriétés, principalement la nuit, le promoteur doit fermer provisoirement l'espace concerné par ce type de travaux. Les riverains souhaitent évidemment que les barrières (deux accès) restent fermées la nuit et le week-end.

7° Pour se protéger des dommages causés par les travaux

De nombreux riverains de la périphérie du projet du futur "Domaine Eugène-Delacroix" (particulièrement ceux qui jouxtent le chantier) ont fait procéder par huissier à un état des lieux pour constater l'état "avant travaux" des habitations.

8° L'espace boisé classé privé

L'espace boisé protégé et privé se situe au sud-est du terrain du programme immobilier, pour y accéder le public pourra user d'un cheminement piéton, libre d'accès de jour comme de nuit, cet espace étant un peu retiré des logements, certains se posent la question au sujet d'une nouvelle opportunité d'accès aux visiteurs mal intentionnés*. La gestion de cet ensemble sera assurée par l'association syndicale libre.

9° L'opportunité d'améliorer et sécuriser le secteur

En dehors de ce qui a été dit au sujet de la voirie (circulation et stationnement), c'est donc une opportunité pour que les services publics (urbanisme, voirie, télécom, EDF) puissent corriger, relooker voire sécuriser la partie aérienne des deux voies d'accès, en effet, rue Eugène-Delacroix, si on lève un peu les yeux, on remarquera parmi les arbres, la jungle des fils téléphoniques et électriques, avec des fils raccordés dans l'urgence par le passé (tempêtes). Le mauvais fonctionnement périodique des lignes box-ADSL est probablement lié à la vétusté du réseau filaire ? Faudra-t-il attendre une prochaine tempête pour y remédier sérieusement ?

* Le quartier est périodiquement victime de visites (cambriolages).

Rédigé le 17 octobre 2013

TOUJOURS PLUS. Cherche-t-on à comprendre pourquoi les véhicules se densifient dans les villes, au lieu de concentrer les habitations ne serait-il pas plus judicieux de construire dans la périphérie des villes ?

TOUJOURS PLUS. Cherche-t-on à comprendre pourquoi les véhicules se densifient dans les villes, au lieu de concentrer les habitations ne serait-il pas plus judicieux de construire dans la périphérie des villes ?

« L'humour a besoin du doute pour circuler. »

Edmond Jabès

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations
Edmond Grasset : La Résistance

Le parcours du résistant Grasset, né à Angoulins a habité avenue Edmond Grasset à La Rochelle.

Edmond Grasset, alias "Yvon Deschamps", "Delorme", est né le 8 décembre 1894 à Angoulins-sur-Mer. Il fait ses études à l'école normale d'instituteurs dont il sort breveté en 1914. Mobilisé la même année, il est blessé au chemin des Dames, puis gazé. Il est déclaré invalide à 100%. A partir de 1918, il se consacre au service d'aide aux soldats que la guerre a rendus fous. Il fonde la Ligue des droits de l'Homme en Charente-Maritime

De 1920 à la Deuxième Guerre mondiale, il est le secrétaire général de la SFIO. Il est également journaliste, engagé à La Voix socialiste. Il devient conseiller municipal d'opposition à La Rochelle, puis conseiller général de La Rochelle Sud.

Dès l'été 1940 il s'engage dans la Résistance renseignant les services secrets anglais. Ses activités politiques et journalistiques ont, depuis longtemps, attiré sur lui l'attention des services de police.

Dès 1941, il se sait repéré.

Fin février 1941, il fonde à La Rochelle le Comité d'action socialiste clandestin Comité composé de militants socialistes et syndicalistes qui est rattaché au mouvement national Libération-Nord de Christian Pineau dont Edmond Grasset devient le responsable départemental.

En novembre 1942, Edmond Grasset s'engage dans le groupe Honneur et Patrie, assure les liaisons avec Libération-Nord dans les Deux-Sèvres. Dans le cadre de l'organisation de la Résistance départementale mise en place dans la première moitié de l'année 1943, il devient responsable de la collecte des renseignements sur le nord du département. Ribière, membre du CNR (conseil national de la résistance) le nomme chef départemental du mouvement Libération-Nord sous le pseudonyme de "Delorme".

En septembre 1943, la Gestapo réalise un beau coup de filet dans le département et l’état-major départemental est décapité. Edmond Grasset, également recherché, réussit à s'enfuir et se réfugie à Paris où, par la suite, sa famille le rejoint. Il mène alors une vie de clandestin, changeant fréquemment de logement avec sa femme et sa fille.. il est rattaché à l'état-major national de Libération-Nord et poursuit son action résistante en tant qu'agent de liaisons qu'il assure au plus haut niveau. Il circule de la capitale à la frontière espagnole, se rendant dans les maquis de Savoie et du Massif central sous diverses identités.

A plusieurs reprises, il prend le risque de revenir dans le Poitou-Charentes, en Vendée et même à La Rochelle.. Fidèle à ses choix politiques, Edmond Grasset est membre du bureau politique national du Parti socialiste. En raison de ses services, de ses qualités, il est choisi comme préfet de la Libération en Charente-Maritime.

La veille du jour où il devait rejoindre son poste, le 8 mai 1944 il est abattu sans sommation par la Milice française devant le siège clandestin du Parti socialiste. Ce jour là, Edmond Grasset avait sur lui ses vrais papiers d'identité et son adresse à Paris, mettant en danger sa famille. De nouveau cette dernière a dû fuir et s'est réfugiée en Savoie, renonçant à assister aux obsèques. Déclaré mort d'une crise cardiaque par les Allemands, il est enterré au cimetière de Thiais sur leur ordre et en leur seule présence.

L'avenue Edmond Grasset : la voie de la résistance et de la compréhension !

Il n'y a aucun parallèle entre le Résistant Edmond Grasset, nom que porte la grande avenue qui laisse chaque jour circuler un grand nombre de véhicules et le peintre Eugène Delacroix, nom que porte la petite rue voisine et que portera le futur domaine immobilier.

Afin de pouvoir résister à un flux supplémentaire, cette avenue va bientôt devoir se préparer à diriger une grande partie des véhicules des nouveaux habitants vers la nouvelle Cité Résidentielle "Le Domaine Eugène Delacroix". La compréhension des riverains n'empêche en aucun cas une réflexion "optimale" des Pouvoirs Publics au sujet de la réorganisation et du réaménagement de cette grande avenue.


« Seule une meilleure compréhension du monde qui nous entoure permettra de répondre aux interrogations et aux angoisses de l'ensemble des hommes. »

Pierre Joliot

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations
La Barricade à Delacroix

La Barricade ou la Liberté guidant le peuple

C'est un tableau de Delacroix (1831). Une page, en quelque sorte unique dans l'oeuvre de Delacroix, qui fit une sensation profonde. La révolution victorieuse est ici incarnée par une fille du peuple qui, pieds nus, poitrine nue, un drapeau tricolore à la main, et, le bonnet phrygien sur la tête, marche à travers la mitraille. Transfigurée par la passion, cette forte fille est à la fois une allégorie saisissante de la Liberté et un morceau magnifique de peinture réaliste. Achetée par la Direction des beaux-arts et bientôt, retournée contre le mur, la Barricade se trouve exposée depuis décembre 2012 au musée du Louvre-Lens. (NLI).

Ne plus obéir aux nerfs, mais à la raison...

Un souci de rigueur s'amorce : ne plus obéir aux nerfs, mais à la raison. La Liberté guidant le peuple (Louvre), exécutée au lendemain des Trois Glorieuses, est plus dynamique que romantique, l'exaltation du sujet n'empêchant pas la recherche plastique. Cette évolution sera hâtée par un voyage qui permet à Delacroix de connaître cet Orient dont il a si souvent évoqué la magie. De décembre 1831 à juillet 1832, il accompagne la mission du comte de Mornay auprès du sultan du Maroc, visite Tanger, Meknès, fait escale en Algérie- Oran, Alger - et en Espagne- Cadix, Séville - où il note : « Tout Goya palpitait autour de moi. » Il a la révélation non pas d'une imagerie de bazars mais de l'Antiquité classique : « Les Romains et les Grecs sont là à ma porte, j'ai bien ri des Grecs de David, à part sa sublime brosse, je les connais à présent, les marbres sont la vérité même mais il faut y savoir lire. »

Une barricade rue Eugène-Delacroix ?

Vous l'avez bien compris, il s'agit seulement d'un clin d'oeil à l'oeuvre du peintre Eugène-Delacroix, nom d'une rue de La Rochelle (17) qui borde la future Cité Résidentielle "Le Domaine Eugène-Delacroix".

Non, les habitants plutôt tranquilles de la rue Eugène-Delacroix - quand même un peu énervés - n'en sont pas encore là, ils ne veulent pas eux non plus obéir aux nerfs, mais à la raison, convaincus que l'action menée par la Comité de Quartier de La Genette auprès des Pouvoirs Publics de La Rochelle et du Promoteur, les guidera vers la sagesse et ne souhaitent pas dresser une barricade, qui, dans un contexte historique, forme une muraille désorganisée de pavés, galets, poutres, etc.

La Barricade (La Liberté guidant le peuple), par Eugène Delacroix.

La Barricade (La Liberté guidant le peuple), par Eugène Delacroix.

« La barricade ferme la rue, mais ouvre la voie. »


Extrait de Paroles de Mai 68

En francs ou en euros, c'est une question de gros sous...

En francs ou en euros, c'est une question de gros sous...

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations
Pourquoi ce blog ?

Pour informer, échanger et ne pas laisser dire et faire n'importe quoi, ce blog a été créé pour les riverains et certains organismes concernés afin de pouvoir suivre avec vigilance l'évolution et la protection du quartier Delacroix-Grasset.

La responsabilité et l'implication de chacun doivent se réaliser par anticipation plutôt que de traiter plus tard des litiges qui seraient alors insolubles.

En bas de chaque article, il est possible de saisir un commentaire, n'hésitez pas à donner votre avis ou à poser une question.

Les documents publiés sur ce blog n'engagent pas l'éditeur qui n'a pour objectif que d'informer utilement et constructivement les lecteurs.

"Parce que nous sommes tous acteurs de notre destin."

UNE DE NOS ARMES LES PLUS PUISSANTES
EST LE DIALOGUE

Proverbe Africain

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations
Les dernières nouvelles mises à jour au 15 octobre 2013

LES NEWS

Informations validées le 15 octobre 2013 :

LIVRAISON PHASE 1 : La date prévisionnelle de livraison de la phase 1 est prévue en Mars 2015 ;

CENTRALE A BETON : L’entreprise de Gros œuvre n’utilisera pas de centrale à béton ;

LES GRAVATS : une partie des gravats est réemployée et l’autre évacuée du site (1) ;

ESPACE BOISE : Le mode de gestion de l’espace boisé (2) classé sera privé, cependant le public pourra user du cheminement piéton. La gestion de cet ensemble sera assurée par la suite par l’association syndicale libre. Le caractère public des liaisons piétonnes a bien été rappelé dans les documents juridiques.

CHANTIER INTERDIT AU PUBLIC : Durant les travaux, la visite de chantier est interdite au public pour des raisons de sécurité.

Point d'informations du 1er octobre 2013 :

La mutation du site VM-Thébault Matériaux en un programme important de logements dans le quartier Delacroix-Grasset est une opportunité foncière pour la ville de La Rochelle, il n'en demeure pas moins que la prise en compte du contexte urbain et le fonctionnement du quartier est primordial.

La position du Groupe Pichet est de se retrancher derrière le permis de construire qui a été accepté la mairie de La Rochelle, cette dernière devra donc trouver des solutions essentiellement sur deux axes importants : la circulation et la présentation pour l'enlèvement des déchets. La municipalité doit donc appliquer une extrême vigilance vis-à-vis des services compétents (voirie, urbanisme et déchets) au regard de la configuration et la capacité des voies d'accès.

Dates à retenir :

• Fin octobre 2013 : Fin de démolition, puis montage de deux grues à tour (voir leurs positions sur le plan ci-dessous).

• Mars 2015 : Fin des travaux (1ere tranche)

(2) A savoir : L'espace boisé au sud-est du site du Domaine Eugène-Delacroix sera ouverte aux piétons (jour et nuit).

(1) A propos des gravats pendant les travaux :

La démolition occasionne des tonnes de gravats (béton, pierres, bitume, etc.), les pelles mécaniques ont réalisé une montagne avec ces gravats stockés sur le site. Une partie de ces matériaux seront réutilisés pour remblayer selon les besoins du chantier, un concasseur est actuellement en action pour broyer et réduire les matériaux en gravillons. L'acheminement des gravats non utilisés se fera ultérieurement.

Etats des lieux

De nombreux riverains ont fait établir un état des lieux par huissier.

Les engins de chantier, emprunteront la rue Eugène-Delacroix "seulement" pour réaliser la nouvelle voie à créer (sur 2 mois environ).

Les arbres

Pourquoi certains arbres dits « classés » sont-ils protégés et d’autres pas ?

Quels sont les critères de sélection sachant que là où l’architecte a placé des immeubles, il y a des arbres ? PLU à vérifier en Mairie

• Le début de la vente de la phase 2 est annoncée.

PROJET A ETUDIER PAR LA MAIRIE (VOIRIE)

Comment la ville envisage-t-elle le réaménagement des deux voies (Grasset et Delacroix) structure des rues, trottoirs, marquage des places de parkings, signalisation (sens unique rue Eugène-Delacroix* et feux tricolores avenue Edmond-Grasset), plateaux ralentisseurs, réverbères, etc. ?

*voir article à ce sujet

COLLECTE DES DECHETS

Les riverains de la rue Eugène-Delacroix refusent "avec une grande fermeté" la présentation des bacs à déchets de 660 litres pour leurs vidages le long de leurs habitations.

En dehors du côté esthétique et olfactif de ces containers, le vidage bruyant de ceux-ci ayant lieu entre minuit et une heure du matin, il est important de prendre en compte que la majorité des habitants de la rue sont âgés de 50 à 90 ans.

Plutôt que deux, un seul point de présentation serait conseillé.

« Le bruit ne fait pas de bien, et le bien ne fait pas de bruit. »

Saint François de Sales

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations

C'est une question de "bon sens"

La demande sous forme de pétition (35 signatures)*, avait déjà été faite le 31 octobre 1997 à Monsieur Michel Crépeau, Député-Maire de La Rochelle de l'époque. Les raisons étaient déjà claires et justifiées, c'était il y a seize ans, le flux de la circulation était bien-sûr moindre par rapport à aujourd'hui.

 

COMPTAGE ROUTIER

C'était un certain mardi 27 janvier 1998 (en plein hiver), les Services Techniques de la Voirie, avaient effectué - dans les deux sens - un comptage routier* rue Eugène-Delacroix, qui, entre 8 heures et 19 heures totalisait 680 véhicules (autos et PL) en 11 heures, ce nombre aurait atteint une moyenne de 1000 sur un autre jour et pas en hiver.

 

UN FLUX DE CIRCULATION MULTIPLIE PAR DEUX

Soit !...  Aujourd'hui, la réalisation d'un nouveau comptage - s'il était réalisé sur 30 jours et aux beaux jours - prouverait que le flux de la circulation a bien changé dans la petite rue Eugène-Delacroix. Est-il utile de rappeler qu'à l'heure actuelle, la dangerosité de cette rue est élevée, principalement à l'angle des N° 35, 36, 37, sans même imaginer ce que sera le nombre des véhicules lorsque Le Domaine Eugène-Delacroix évacuera 400 à 800 véhicules/jour en plus du trafic normal. A méditer.

 

LES AVANTAGES DU SENS UNIQUE

D'une part, un sens unique régulerait certainement le flux des véhicules et permettrait d'augmenter le nombre de places de stationnement si la ville réorganise la rue.

D'autre part, il sera indispensable de limiter le nombre d'entrées et de sorties des véhicules des nouveaux résidents du Domaine Eugène-Delacroix par la rue E. Delacroix.

 

Au fait, quel serait le sens de la circulation ? 

Grasset-Briand ou Briand-Grasset ?

 

Il paraît que "Rien étonne plus les hommes que le bon sens."

* voir les pièces jointes.

Lettre-pétition à Michel Crépeau en 1997, "Requête pour un sens interdit"

Les 35 signatures (1997) 98 % des riverains de la rue Eugène-Delacroix.

Comptage routier sur une seule journée d'hiver...

Une remise en question qui redevient d'actualité.

RIEN N'ETONNE PLUS LES HOMMES
QUE LE BON SENS

Ralph Waldo Emerson

Il fallait acheter ta maison dans le Larzac, bien fait pour toi...

Il fallait acheter ta maison dans le Larzac, bien fait pour toi...

Voir les commentaires