Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DGI LE BLOG

DGI LE BLOG

dgiOverBlog est un vecteur indépendant et libre de communication du web qui a pour objectif de rédiger et publier des informations diverses et variées, faits et événements : artistiques, sportifs, gastronomiques, aventures, etc. essentiellement sur La Rochelle et CDA, mais aussi La Nouvelle Aquitaine et sans limite géographique. 100 % non lucratif.

Publié le par Diffusion Gestion Information

 

La mémoire indélébile d'un quartier by

dgiOverBlog

 

Enfin et malgré tout !

 

1. Les espaces verts du

Domaine Eugène Delacroix

 

"Patience et longueur de temps font plus de force ni que rage"

On le sait bien, le printemps est la saison du renouveau, pour les riverains de la rue Eugène-Delacroix, l'hiver semble avoir duré trois ans, mais soudain, certaines promesses faites par le Groupe Pichet, constructeur du programme immobilier "Le Domaine Eugène-Delacroix" se concrétisent. Le printemps 2016 apporte donc son lot de réponses.

 

 

Le petit bois protégé "sud" a partiellement

survécu aux tronçonneuses

 

Depuis la première semaine du mois de mars, pelleteuses et engins de manutentions se sont activés sur la zone de la partie boisée sud - dont la végétation était soi-disant protégée* - dans l'encadrement des bâtiments S1, A1 et A3. Pour remplacer les anciens arbres arrachés, le Groupe Pichet a fait planter des jeunes essences et réalisé une allée qui serpente le nouveau petit bois (public) du Domaine Eugène Delacroix, des candélabres ont été posés pour permettre aux promeneurs d'accéder en toute sécurité - à la tombée de la nuit - entre "l'accès principal" de l'avenue Edmond-Grasset et le second accès par la rue Eugène-Delacroix qui est encore unique jusqu'à l'ouverture de l'accès par l'avenue Edmond-Grasset.

*Plusieurs articles publiés dans ce blog montrent ce que ce petit bois protégé a vécu depuis trois ans.

 

L'aménagement des espaces verts annonce la fin d'un chantier qui aura duré trois ans.
L'aménagement des espaces verts annonce la fin d'un chantier qui aura duré trois ans.
L'aménagement des espaces verts annonce la fin d'un chantier qui aura duré trois ans.

L'aménagement des espaces verts annonce la fin d'un chantier qui aura duré trois ans.

 

L'aire arborée "est"

ne manque désormais pas de charme

 

Située dans le virage de la voie d'accès par la rue Eugène-Delacroix, (entre les murs séparatifs des jardins des 17bis et 17ter et le bâtiment A3), à la demande des riverains, l'aire arborée "est" a bénéficié de la plantation de 9 arbres qui feront office de brise vue et éviteront les vis-à-vis lorsqu'ils arriveront à maturité.

 

Les essences d'arbres plantées sur cette aire sont :

• CHARMES : 6 Carpinus Betulus Fontaine (A sur le croquis). Plantés le 31 mars 2016.

Hauteur : Environ 4 mètres à la plantation. Les charmes sont des arbres pouvant mesurer jusqu'à 25 mètres, à petites feuilles simples avec le bord du limbe finement denté (de 3 à 10 cm de long).

• CEDRES : 3 Libocedrus Decurrens (B sur le croquis). Plantés le 13 avril 2016*.

Hauteur : Moins de 4 mètres à la plantation. Les cèdres du Liban peuvent mesurer de 20 à 40 mètres, leur durée de vie est d'environ 300 ans.

*Ces 3 cèdres ont remplacé les 3 autres de 1,70 mètres qui avaient été plantés le 31 mars 2016 (hauteur insuffisante pour les riverains concernés).

L'aire arborée "est" a bénéficié de la plantation de 9 arbres (6 Charmes et 3 Cèdres) qui feront office de brise vue
L'aire arborée "est" a bénéficié de la plantation de 9 arbres (6 Charmes et 3 Cèdres) qui feront office de brise vue

L'aire arborée "est" a bénéficié de la plantation de 9 arbres (6 Charmes et 3 Cèdres) qui feront office de brise vue

Plan de l'aire arborée est qui n'a pas été scrupuleusement respecté (aire située dans le virage de la voie d'accès par la rue Eugène-Delacroix).

Plan de l'aire arborée est qui n'a pas été scrupuleusement respecté (aire située dans le virage de la voie d'accès par la rue Eugène-Delacroix).

Deux espèces différentes d'arbres : le Charme (à gauche) A, le Cèdre (à droite) B, combien faudra-t-il de temps pour que leur hauteur atteigne un brise vue suffisant.
Deux espèces différentes d'arbres : le Charme (à gauche) A, le Cèdre (à droite) B, combien faudra-t-il de temps pour que leur hauteur atteigne un brise vue suffisant.

Deux espèces différentes d'arbres : le Charme (à gauche) A, le Cèdre (à droite) B, combien faudra-t-il de temps pour que leur hauteur atteigne un brise vue suffisant.

 

Comparaison n'est pas raison ?

 

Aujourd'hui et il y a trois ans...

Aux deux photos d'archives ci-dessous, se rajoute celle qui permet de comparer deux époques.  Y'a pas photo ?

 

Enfin et malgré tout !

Parmi ces trois photos d'archives, deux rappellent un panorama qui appartient désormais au passé (AG/DGI) .
Parmi ces trois photos d'archives, deux rappellent un panorama qui appartient désormais au passé (AG/DGI) .
Parmi ces trois photos d'archives, deux rappellent un panorama qui appartient désormais au passé (AG/DGI) .

Parmi ces trois photos d'archives, deux rappellent un panorama qui appartient désormais au passé (AG/DGI) .

 

La grande allée sud/nord

Dès l'entrée par l'avenue Edmond-Grasset, une allée permettra aux piétons d'accéder à la partie nord du Domaine par les bâtiments A1, A2, A3, A4, vers les bâtiments A5, A6 et S2.

Piétons et cyclistes seront donc comblés par rapport aux véhicules qui auront l'obligation de prendre parkings en sous-sol et quelques parkings aériens visiblement peu nombreux.

 

 

 

Enfin et malgré tout !

 

2. Le local de présentation

des déchets recyclables revisité

Ce local a énormément fait parler de lui depuis l'acceptation du permis de construire de ce programme immobilier. La construction d'un mur et la réalisation d'une porte coulissante vont permettre de renfermer les bacs de ce local de présentation des déchets essentiellement recyclables à partir de l'ouverture du Local de présentation des déchets non recyclables et recyclables de l'avenue Edmond-Grasset prévue en juillet 2016. Il va falloir prendre un peu de recul pour constater le bon fonctionnement de ce local de présentation des déchets recyclables dont la responsablité dépend des deux sociétés de nettoyaye sous les ordres du syndic et du bon sens civique des habitants qui n'ont (espérons-le) pas accès à celui-ci. 

 

Les conditions d'une règle à respecter

Rappelons une fois de plus que, par arrêté municipal, les bacs ne peuvent être présentés avant 19 heures le jour d'enlèvement qui a lieu le mercredi entre 11h30 et minuit (recyclable).

Première quinzaine d'avril 2016, la construction d'un mur, puis la porte (coulissante) attendue a enfin été posée, les finitions ne sauraient attendre...
Première quinzaine d'avril 2016, la construction d'un mur, puis la porte (coulissante) attendue a enfin été posée, les finitions ne sauraient attendre...Première quinzaine d'avril 2016, la construction d'un mur, puis la porte (coulissante) attendue a enfin été posée, les finitions ne sauraient attendre...

Première quinzaine d'avril 2016, la construction d'un mur, puis la porte (coulissante) attendue a enfin été posée, les finitions ne sauraient attendre...

 

 

Cependant, une ombre demeure !

 

Un sujet dominant depuis trois ans : Le stationnement

 

182 logements, c'est aussi plus de 250 véhicules qui vont devoir se débrouiller à trouver des places de parkings on ne sait où ? Malheureusement, les parkings sont insuffisants au sein du Domaine Eugène Delacroix et ce sujet va probablement faire débat dès que la globalité des résidents auront pris possession de leurs logements. A ce jour, les résidents de la rue Eugène-Delacroix constatent dores et déjà que leur rue est déjà bien assaillie par les nouveaux résidents du DED qui n'utilisent pas systématiquement le parking qui leur est attribué.

Une question de bon sens et de civisme. On ne peut pas - bien-sûr - interdir aux résidents du Domaine Eugène Delacroix de se garer occasionnellement dans la rue Eugène-Delacroix, par contre, il serait de bon ton que ces derniers utilisent les parkings des sous-sols et les parkings aériens qui leurs sont destinés. Certains locataires (S1 et S2) estiment que le prix d'un parking est trop cher  (40 €/mois), d'autres n'aiment pas se garer dans les sous-sols, ils devront faire néanmoins un effort et s'habituer à garer leurs voitures avec celles des autres résidents. Les efforts de chacun permettront éviter des situations complexes ou même des conflits.

Trouver des solutions. Un rapport sur les conséquences liées au surcroit important de véhicules rue Eugène-Delacroix devrait prochainement être établi et présenté aux élus en charge de la voirie et de l'urbanisme afin de trouver des solutions à cette rue qui se trouve aujourd'hui saturée pour les raisons d'avoir autorisé de cette façon le permis de construire du Domaine Eugène Delacroix (ex-municipalité). Une affaire à suivre de près dans nos futures publications...

 

 

La mémoire indélébile d'un quartier by

dgiOverBlog

“Dieu aima les oiseaux et inventa les arbres.
L'homme aima les oiseaux et inventa les cages.”

Jacques Deval

Commenter cet article