Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DGI LE BLOG

DGI LE BLOG

dgiOverBlog est un vecteur indépendant et libre de communication du web qui a pour objectif de rédiger et publier des informations diverses et variées, faits et événements : artistiques, sportifs, gastronomiques, aventures, etc. essentiellement sur La Rochelle et CDA, mais aussi La Nouvelle Aquitaine et sans limite géographique. 100 % non lucratif.

Publié le par Delacroix-Grasset Informations

 

LE SAVIEZ VOUS ?

 

La maison retrouvée

grâce à une photo

 

Dans les années 1930, il n'était pas question de densification urbaine et la ville de La Rochelle n'avait pas à gérer comme aujourd'hui l'excès de constructions, de véhicules, leur pollution et le stationnement.

 

Le patrimoine rochelais disparu

Ecartons-nous un peu de ce sujet pour évoquer ("brièvement" faute d'informations suffisantes) ce morceau du patrimoine rochelais disparu.

 

La Bonbonnière, rue des Merciers

Cette belle maison ancienne a été détruite en 1948, elle était située rue des Merciers (près de la rue Amelot) face à celle qui a subi un incendie en janvier 2011 (à côté du magasin Optique 2000) et qui a aussitôt été restaurée à l'identique.

 

Salle de spectacle, cinéma-théâtre puis lieu de débauche ?

1933, La Bonbonnière, était une grande salle de spectacle qui en 1936 devient le cinéma-théâtre Lux, puis en 1940 le Soldatenkino pour un public dit envahissant et indésirable.

 

Transmettez-nous vos informations

Avec l'appui des ainés, n'hésitez pas à apporter sur ce blog*, des informations contradictoires ou complémentaires sur La Bonbonnière. Merci.

*Saisissez vos commentaires (voir tout en bas de l'article).

 

Article issu d'une source brute : APPR, C. Mossé

 

Détruite en 1948, cette maison dans les années 1936/1940 servait de salle de spectacle puis de cinéma-théâtre.

Détruite en 1948, cette maison dans les années 1936/1940 servait de salle de spectacle puis de cinéma-théâtre.

« Tout devient patrimoine :
l'architecture, les villes, le paysage, les bâtiments industriels,
les équilibres écologiques, le code génétique. »

Extrait de La politique du patrimoine

Marc Guillaume

Commenter cet article